Une mère simule l’enlèvement de son bébé après avoir appris un secret sur le père

Par Epoch Times
26 mai 2019 Mis à jour: 13 juillet 2019

Une femme a mis en scène l’enlèvement de son fils de 4 mois après qu’un test ADN a prouvé que son mari n’était pas le père de son enfant. Après les aveux d’un des complices quelques jours plus tard, l’enfant a été retrouvé et les quatre individus impliqués ont été arrêtés.

La mère du bébé, surnommée Liu, 39 ans, a initialement signalé la disparition de son enfant le 16 mai. L’histoire a reçu beaucoup d’attention de la part des médias sociaux chinois et des réseaux d’information.

Après qu’un des quatre co-conspirateurs s’est rendu, la police de la ville de Zhoukou a trouvé l’enfant sain et sauf dans une ville voisine.

Les individus impliqués dans l’enlèvement – la mère et le père biologique du bébé, une tante et une grand-mère paternelle – ont été arrêtés dans la province du Henan, en Chine, le 19 mai.

Des images de Liu traversant la rue avec une poussette (Utilisateur : Pear Videos/Weibo.com)

Liu a parlé du projet d’enlèvement lors d’une entrevue téléphonique avec Pear Videos, un important média en ligne chinois.

« C’est si difficile pour moi d’avoir cet enfant », a dit Liu à Pear Videos. « C’est un deuxième enfant, et j’ai presque 40 ans. »

Le faux enlèvement

Avant de mettre en scène l’enlèvement, Liu avait déjà découvert que son fils n’était pas l’enfant de son mari. Elle a ensuite élaboré un plan avec le père du bébé et deux autres membres de sa famille – sa propre sœur et la grand-mère paternelle du bébé.

Liu a envoyé le garçon chez sa sœur aînée dans une ville voisine.

Photo censurée du garçon disparu (ChinaGate)

Liu a affirmé avoir emmené son enfant dans un parc en face de son complexe de logements. Des images vidéo des caméras de surveillance de la circulation l’ont vue amener une poussette de l’autre côté de la rue le 16 mai.

Quand Liu est entrée dans le parc, elle a dit qu’elle s’était évanouie. Quand elle s’est réveillée, elle a vu que son fils n’était pas dans la poussette.

Le mari de Liu, surnommé Zhu, a dit que quand elle s’est évanouie, personne n’était là pour la voir, mais qu’elle a été réveillée par des passants, selon le Shenzhen Evening News.

Liu a également affirmé qu’elle s’était évanouie auparavant et qu’elle souffrait d’insuffisance de potassium sanguin, également appelée hypokaliémie, selon le journal.

Liu marche vers le parc. (Utilisateur : Pear Video/Weibo.com)

Lorsque Liu a signalé la disparition du bébé pour la première fois le même jour, les nouvelles sont devenues virales sur les médias sociaux et les nouvelles chinoises.

Les membres de la famille ont ensuite signalé la disparition de l’enfant à la police et lui ont offert une récompense de 12 900 €. La police a offert 6 400 € pour des pistes d’informations, selon le Shenzhen Evening News.

Les membres de la famille ont également distribué des prospectus avec une photo du garçon disparu.

Un prospectus avec l’image du garçon (Utilisateur : Pear Video/Weibo.com)

Ensuite, selon le Shenzhen Evening News, l’un des quatre suspects impliqués dans l’enlèvement a décidé d’avouer après avoir subi des pressions et attiré l’attention des médias sociaux.

Le 19 mai, la police a retrouvé le garçon et arrêté les quatre personnes impliquées – Liu et sa sœur, le père et la grand-mère paternelle du bébé. Cependant, Liu a évité la détention pour le moment puisqu’elle allaite encore son enfant, selon le rapport.

RECOMMANDÉ