Des mères donnent environ 15 litres de lait maternel au bébé d’une policière tuée dans l’exercice de ses fonctions

Par Michael Wing
24 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

C’est le devoir d’un policier de se tenir entre le danger et les personnes qu’il a juré de protéger. Nous savons tous que faire face à de tels dangers implique parfois le sacrifice ultime.

Comme d’innombrables autres policiers, la policière Lesley Zerebny, 27 ans, de Palm Springs, en Californie, a répondu à un appel pour violence familiale et a perdu la vie dans l’exercice de ses fonctions.

Ce qui rend la situation encore plus triste, c’est que quelques jours plus tôt, l’agent Zerebny venait tout juste de reprendre le service actif après son congé de maternité.

Cependant, la communauté a trouvé un moyen d’offrir à sa famille au moins un peu de réconfort sous la forme d’un geste : en donnant environ 15 litres de lait maternel à leur fille nouveau-née Cora.

Quand la policière Lesley Zerebny et son collègue, le policier José Gilbert « Gill » Vega ont répondu à un signalement de « troubles familiaux », le suspect, qui avait un casier judiciaire, a abattu les deux officiers avec un fusil d’assaut. Six autres officiers ont également été blessés dans l’attaque avant que le tireur soit arrêté.

Aujourd’hui, l’officier Lesley Zerebny laisse dans le deuil sa fille Cora (qui avait 4 mois à l’époque) et son mari, maintenant père célibataire, qui est agent policier au bureau du shérif.

Par la suite, l’un des membres de la famille de la policière Lesley Zerebny a demandé des prières par le biais d’un message sur les médias sociaux, presque immédiatement une femme a répondu et a voulu savoir si un don de lait maternel à la famille serait utile. La famille a accepté le don, et en à peine 24 heures, 15 litres de lait maternel avaient été livrés à leur domicile dans des glacières.

Claudia Wong, journaliste de KTVU, qui a couvert l’histoire sur sa propre page Facebook, a déclaré sur un post :

Un ami m’a envoyé aujourd’hui ces photos de glacières remplies de lait maternel donné et m’a parlé d’un effort remarquable qui a été fait au cours des deux derniers jours pour le bébé de l’officier Lesley Zerebny, Cora, 4 mois, de Palm Springs.

C’est quelque chose que seules les mères peuvent faire pour l’officier Lesley Zerebny.

Le lait devait encore faire l’objet d’un examen et d’un test de dépistage, mais il allait suffire à nourrir Cora pendant plus d’un mois.

Pourtant, c’est la bonne volonté qui a rendu ce geste si significatif.

« Il ne s’agit pas de lait maternel ou de lait maternisé, mais du cœur humain et du désir et de la capacité des gens à donner », a dit Mme Wong. « Deux officiers ont perdu la vie samedi en répondant à un appel. L’officier Lesley Zerebny et l’ancien combattant Jose Gilbert ‘Gill’  Vega. Aujourd’hui à Monterey, les mères ont aussi répondu à un appel à l’aide. »

Après l’incroyable geste de respect de la part de la communauté, bien qu’il ait été grandement apprécié, il a été demandé que les donneurs potentiels envoient la préparation Enfamil reguline au ministère plutôt que le lait maternel.

L’Association des policiers de Palm Springs a créé un site Web pour recueillir des dons pour les familles de la policière Lesley Zerebny et du policier José Gibert « Gill » Vega. Il y a aussi une page GoFundMe mise en place pour soutenir la famille de l’officier Lesley Zerebny.

« C’est incroyable ce que les gens font lorsqu’ils découvrent qu’il y a un besoin et qu’ils savent qu’ils peuvent aider », a ajouté Mme Wong.

RECOMMANDÉ