Merkel juge « problématique » la suspension du compte Twitter de Trump

Par Epoch Times avec AFP
11 janvier 2021
Mis à jour: 11 janvier 2021

La chancelière allemande Angela Merkel juge « problématique » la fermeture par plusieurs réseaux sociaux dont Twitter des comptes du président sortant américain Donald Trump, a indiqué lundi son porte-parole.

« Il est possible d’interférer dans la liberté d’expression, mais selon les limites définies par le législateur, et non par la décision d’une direction d’entreprise », a expliqué Steffen Seibert lors d’une conférence de presse, ajoutant: « C’est pourquoi la chancelière voit comme problématique que les comptes du président américain sur les réseaux sociaux soient fermés définitivement. »

La liberté d’expression est un droit fondamental

Twitter a suspendu de façon permanente vendredi le compte de Donald Trump, deux jours après les émeutes qui ont envahi le Capitole pendant plusieurs heures.

Facebook et d’autres services comme Snapchat ou Twitch ont aussi suspendu le profil du locataire de la Maison Blanche pour une durée indéterminée.

-Le président américain Donald Trump signe un décret relatif à la réglementation des médias sociaux le 28 mai 2020 à Washington, DC. Le décret de Trump pourrait conduire à des tentatives de punir des entreprises telles que Twitter et Google pour avoir tenté de signaler des incohérences factuelles dans les publications des médias sociaux par des politiciens. Photo par Doug Mills-Pool / Getty Images.

« La liberté d’expression est un droit fondamental d’importance élémentaire », a souligné le porte-parole du gouvernement allemand.

or, si les plateformes « ont une très grande responsabilité », il devrait revenir au législateur de « définir un cadre dans lequel la communication sur les réseaux sociaux puisse se faire », a-t-il ajouté.

Suscite l’indignation des proches du président républicain

L’annonce de Twitter a suscité des réactions politiques contrastées.

Le commissaire européen Thierry Breton avait exprimé lundi sa « perplexité » après une décision « sans contrôle légitime et démocratique » des réseaux sociaux. Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a de son côté estimé que « la régulation des géants du numérique ne peut pas se faire par l’oligarchie numérique elle-même ».

Aux Etats-Unis, l’éviction de Donald Trump des principaux réseaux a suscité l’indignation des proches du président républicain.

Élections américaines – Conservateurs : tous censurés ?

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ