Le merveilleux sauvetage d’un chien qui a attendu son propriétaire décédé pendant des jours sur la voie ferrée

Par Romina Garcia
16 octobre 2019 Mis à jour: 16 octobre 2019

L’amitié forte entre un chien et un jeune homme est allée au-delà de la mort.

La fidélité d’un chien a attiré l’attention de ses sauveteurs qui l’ont trouvé vivant sur la voie ferrée Esteban Echeverría, à Buenos Aires en Argentine, juste là où son ami humain s’est suicidé.

Facundo Brusco, un jeune homme de 27 ans qui travaillait dans une animalerie, avait rencontré « Toto » et le nourrissait tous les jours. Ensemble, ils partageaient toute leur journée de travail.

Le chien était si heureux avec son ami humain qu’à la fin de la journée, il l’accompagnait à la gare.

Image d’illustration (Pxhere/ CCO)

« Facu m’avait dit qu’il y avait un chien qui le suivait chaque jour, mais qu’il ne semblait pas vivre dans la rue parce qu’il avait un collier. Il lui donnait quand même à manger et à boire », a raconté Karina, la mère du jeune homme.

Facundo, qui était sous traitement psychiatrique et psychologique à cause de sa dépression, a décidé un jour de se suicider au passage à niveau d’El Jagüel. À partir de ce jour-là, Toto est resté là dans l’espoir de revoir son ami.

Image d’illustration (Pxhere/ CCO)

Les habitants du quartier ont vu Toto pendant plusieurs jours, tout seul sur le côté de la voie ferrée, et ils ont su qu’il attendait son ami décédé.

Quand ils ont vu le triste animal errer autour de l’endroit et rester là où le jeune homme s’est suicidé, ils lui ont construit une petite niche avec des boîtes et un sac plastique pour qu’il ne soit pas mouillé par la pluie. Ils le nourrissaient aussi chaque jour.

Un groupe de sauveteurs de l’association Patitas Glew Rescue a découvert l’histoire et a décidé d’intervenir pour lui porter secours.

« Quand nous y sommes allés, nous avons eu du mal à l’attraper, il était très méfiant et il avait très peur », raconte Sol, l’une des sauveteuses.

Le chien a été baptisé Toto et placé dans une famille d’accueil. Puis, l’association a publié une annonce sur les réseaux sociaux pour lui trouver un nouveau foyer qui lui redonnerait sa joie.

« Je suis arrivée à la publication de Toto il y a 15 jours grâce à ma belle-sœur. Quand j’ai lu toute l’histoire, j’ai réalisé que ce chien était le même que celui dont Facu me parlait », a expliqué Karina avec enthousiasme.

Image d’illustration (Pixabay)

Mais ce qui a le plus ému Karina, c’est qu’elle ne pouvait pas croire que les sauveteurs, sans le savoir, aient nommé le chien du même surnom que sa famille avait affectueusement donné à son fils : « Toto ».

« Quand j’ai lu que le chien avait été baptisé Toto, nous avons fondu en larmes avec ma fille. Facundo ne pouvait pas partir ainsi sans rien de plus, je lui ai demandé un signe pour savoir qu’il était en paix et le lendemain je l’ai appris ; je ne savais pas comment réagir, j’avais juste envie d’avoir ce chien à mes côtés », a reconnu la femme en pleurs.

Finalement, Karina a contacté les sauveteurs pour l’adoption.

Toto vit maintenant dans la maison de Facundo avec sa famille. « Au début, il avait peur », a avoué Karina, mais le chien sait probablement qu’il se trouve dans la maison de son grand ami.

Toto a redonné une partie de la vie de Facundo à la famille, qui sent qu’avoir ce chien est ce que Facundo aurait voulu qu’ils fassent : que son grand ami poilu ne reste pas seul au monde.

RECOMMANDÉ