Mineurs isolés: le département du Finistère porte à son tour plainte contre Éric Zemmour

Par afp
3 octobre 2020
Mis à jour: 5 octobre 2020

Le conseil départemental du Finistère a annoncé samedi avoir à son tour déposé plainte contre Eric Zemmour à la suite de propos controversés sur les migrants mineurs à la télévision. 

La présidente socialiste du conseil départemental, Nathalie Sarrabezolles, accuse Eric Zemmour d’ « incitation à la haine » et critique également la chaîne d’information CNews où le polémiste a tenu ces propos.

Les départements de gauche unis contre Zemmour

Plusieurs plaintes ont été déposées contre Eric Zemmour pour ses déclarations, toutes venant d’élus socialistes des départements Ainsi jeudi et vendredi, Philippe Grosvalet (Loire-Atlantique), Philippe Martin (Gers), Georges Meric (Haute-Garonne), Xavier Fortinon (Landes), Hermeline Malherbe (Pyrénées-Orientales) et Jean-Luc Gleyze (Gironde) ont tour à tour décidé d’attaquer l’éditorialiste en justice pour ses propos. Le parquet de Paris a alors décidé d’ouvrir une enquête à son encontre.

Dans un communiqué publié sur Twitter, la société des rédacteurs de CNews a également réagi. « Nous, journalistes de CNews, ne sommes pas Éric Zemmour. Nous sommes une rédaction », a-t-elle notamment écrit, s’insurgeant des appels au boycott de la chaîne et des conséquences que doivent subir les journalistes sur le terrain.

« Je veux tout de même dire, ainsi qu’aux téléspectateurs, qui sont de plus en plus nombreux à nous suivre, que l’ensemble de la rédaction de CNews, à laquelle j’appartiens et qui est très attachée au débat d’idées, à la libre expression de tous les courants de pensée, ne partage pas ces propos, ils ne sont que l’expression de votre point de vue, et pas du point de vue de CNews », avait fait valoir Christine Kelly, l’animatrice de l’émission Face à l’info, le lendemain de la polémique, le 1er octobre. Des propos assumés par le journaliste après un rappel de l’entièreté de son propos de la veille qui précisait que cela ne concernait pas tous les mineurs isolés.

Focus sur la Chine – 2 explosions en 1 semaine dans une usine chimique

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ