Olivier Véran envisage le port du masque à l’extérieur dans le Nord

Par Michal Bleibtreu Neeman
31 juillet 2020
Mis à jour: 31 juillet 2020

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé sur BFM TV qu’il a discuté avec le préfet du Nord et l’ARS au sujet du port du masque dans l’espace public.

Déjà obligatoire dans les espaces clos depuis le 20 juillet, il est question du port du masque obligatoire dans tout l’espace public. Dans un centre de tri de la Poste chargé d’envoyer des masques à 8 millions de Français parmi les plus précaires, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce mercredi 29 juillet qu’il discutait actuellement avec le préfet du Nord et l’ARS, ainsi qu’avec des élus, au sujet du port du masque en extérieur dans le département.

« Nous avons des discussions [sur l’obligation du port du masque à l’extérieur, ndlr] avec le préfet et le directeur de l’ARS du Nord ainsi qu’avec des élus compte tenu de la proximité avec la Belgique et des frémissements que nous pouvons y constater en termes d’activités du virus », a annoncé le ministre de la Santé.

Une hausse des cas de contamination dans le Nord

Pour rappel, la Première ministre belge, Sophie Wilmès, a annoncé lundi 27 juillet le durcissement des mesures sanitaires alors que la situation a été qualifiée de « préoccupante ».

Alors qu’en Belgique, 23 personnes par jour en moyenne sont entrées cette semaine à l’hôpital à cause du virus du PCC, également appelé le nouveau coronavirus, le département du Nord fait également face à une hausse constante des cas de contaminations. À noter que le port du masque est déjà obligatoire sur les marchés dans certaines communes du Nord et du Pas-de-Calais.

L’annonce du ministre prend en considération, selon lui, les dernières déclarations de l’Organisation mondiale de la Santé qui « reconnaît maintenant un risque sérieux de transmission du virus [par voie aérienne, ndlr] ».  Le port du masque pourrait, donc, à plus ou moins long terme, lorsqu’il y a une concentration de personnes comme par exemple, « si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder la distance ».

L’ARS a confirmé que des discussions étaient en cours et a annoncé qu’une réponse serait donnée jeudi, 29 juillet.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ