Le ministre des transports irakien annonce que les Sumériens ont lancé des vaisseaux spatiaux il y a 7000 ans

15 juin 2017 Mis à jour: 15 juin 2017

L’univers est rempli de mystères qui remettent en question notre savoir actuel. Dans la série « Au-delà de la science », Epoch Times rassemble des récits à propos de ces phénomènes étranges pour stimuler notre imagination et nous amener à découvrir des horizons insoupçonnés. Sont-ils vrais ? À vous de décider.

En 2016, le ministre des transports d’Irak a fait un discours controversé à l’inauguration d’un nouvel aéroport dans la ville de Dhi Qar. Il a en effet affirmé que les anciens Sumériens ont construit les premiers aéroports il y a 7000 ans et lancé des vaisseaux spatiaux depuis ceux-ci afin d’explorer d’autres planètes.

Pour soutenir ses affirmations, il s’est référé aux travaux de l’expert des Sumériens Samuel Kramer, qui a souligné les compréhensions avancées du cosmos de ce peuple.

Les Sumériens sont le premier peuple connu à s’être établi en Mésopotamie il y a plus de 7000 ans. Située dans la partie la plus au Nord de la Mésopotamie entre le Tigre et l’Euphrate (aujourd’hui en Irak), Sumer a souvent été qualifiée de berceau de la civilisation.

Au IVe siècle av. J.-C. cette civilisation avait établi un système avancé d’écriture, des arts et des architectures spectaculaires, l’astronomie et les mathématiques.

Les Sumériens ont archivé leurs observations astronomiques dès 3500 – 3200 av. J.-C. . Les phénomènes astronomiques étaient importants pour les Sumériens, qui considéraient les planètes comme des dieux et leur accordaient une place importante dans leur mythologie et leur religion. La planète Jupiter était par exemple associé à leur dieu principal Marduk, divinité tutélaire de la ville de Babylone.

La chaîne d’information arabe Albawaba a rapporté que le ministre Kadhem Finjan al-Hamami avait fait ses commentaires durant une visite sur le site de construction d’un nouvel aéroport dans le Sud de l’Irak, près de Basra, où il a affirmé que les Sumériens avaient construit un aéroport au même endroit vers 5000 av. J.-C. .

« C’est une longue histoire, peut-être ne la connaissez-vous pas. Peut-être même que des gens de Dhi Qar ne savent pas – les premiers aéroports ayant été construits sur la planète Terre ont été construits au 5ème  millénaire av. J.-C. à Dhi Qar », a déclaré al-Hamami, selon une traduction de Al Jazeera. « Ce sont les Sumériens qui ont lancé des vaisseaux spatiaux [ depuis Dhi Qar] et se sont dirigés vers d’autres mondes », a-t-il ajouté, en affirmant que les Sumériens ont été les premiers à découvrir Pluton.

Tandis que personne dans le public n’a questionné le ministre, les auditeurs ont rapidement discrédité ses thèses sur les réseaux sociaux.

Le Middle East Monitor a relayé des commentaires d’utilisateurs d’internet ayant critiqué l’incompétence du gouvernement. « Les hallucinations du ministre des transports irakien sur les vaisseaux spatiaux à Nasiriyah prouvent que le gouvernement de [Haidar] Al-Abadi est plein d’idiots, d’addicts au hashish et inutiles à l’humanité », indique Dawood Al-Basri.

Pour soutenir ses affirmations, Finjan se réfère aux travaux de Kramer qui fut l’un des assyriologues les plus reconnus mondialement ainsi qu’un expert de l’histoire et du langage sumérien. Dans son livre « L’histoire commence à Sumer », Kramer considère que les premiers accomplissements dans tous les domaines majeurs du comportement humain, comprenant le gouvernement et la politique, l’éducation, la littérature, la philosophie et l’éthique, la loi et la justice, l’agriculture, et la médecine ont eu lieu à Sumer.

Toutefois, les critiques du discours du ministre des transports indiquent que Kramer n’a jamais mentionné d’anciens aéroports ou vaisseaux spatiaux.

Le ministre a néanmoins un certain nombre de partisans chez les théoriciens des anciens astronautes, qui pensent que des entités extraterrestres intelligentes ont visité la Terre et sont entrées en contact avec les humains durant l’antiquité, beaucoup considérant que l’ancienne Sumer était le premier lieu d’un tel contact.

Parmi d’autres preuves, ces théoriciens présentent d’anciens sceaux cylindriques mésopotamiens représentant des disques volants et des êtres volants.

L’impression sur un sceau cylindrique mésopotamien représentant un disque volant et l’amas d’étoiles des Pléiades, une preuve selon les théoriciens des anciens astronautes qui pourrait indiquer un ancien vol spatial.

Cet article a été republié avec l’autorisation d’Ancient-Origins.net, voir la version originale ici.

RECOMMANDÉ