Mise en garde des pompiers du Nord : tout appel malveillant coûtera désormais 500€

Par Léonard Plantain
13 septembre 2020
Mis à jour: 13 septembre 2020

Jeudi 10 septembre, dans un thread sur Twitter, les pompiers du SDIS du Nord ont déclaré qu’à titre de dommages-intérêts, 500 € seront réclamés aux auteurs d’appels malveillants.

Dans un long message sur son compte Twitter, le SDIS du Nord a déclaré : « Chaque jour, les Centres de Traitement de l’Alerte (C.T.A) sont victimes d’appels malveillants qui, en mobilisant pour partie leur personnel et leurs installations, alourdissent inutilement le fonctionnement du service. S’ils n’entraînent donc pas une intervention des sapeurs-pompiers, ils n’en restent pas moins intolérables et entravent l’activité des services de secours.

« Dans ces situations, le Service Départemental d’Incendie et de Secours est amené à porter plainte avec constitution de partie civile auprès des tribunaux correctionnels. C’est pourquoi ce jour, réunis en bureau, les élus du Sdis du Nord ont fixé à 500 euros la somme qui sera réclamée, à titre de dommages-intérêts, aux responsables des faits visés par l’article 222-16 du Code Pénal », conclut le SDIS.

Concernant l’article 222-16, celui-ci punit déjà d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ces appels malveillants lorsqu’ils sont réitérés et destinés à nuire, relate La Voix du Nord. À noter que ce type d’appel n’est pas forcément injurieux ou outrageant, car il s’agit avant tout d’appels qui perturbent intentionnellement le fonctionnement du service d’urgence et de secours.

Un exemple parlant fait état d’une jeune femme ayant écopé d’une peine de prison ferme, à cause d’appels malveillants à répétition auprès des pompiers de Pyrénées-Atlantiques. En effet, en l’espace de trois ans, elle a appelé environ 4 000 fois les pompiers. De plus, à sa sortie de prison, cette dernière a récidivé en appelant 177 fois le 18 dans les deux mois qui ont suivi.

FOCUS SUR LA CHINE – 3 typhons en 2 semaines détruisent les cultures dans le Nord-Est


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ