Tout le monde était prévenu qu’il ne fallait surtout pas toucher à «ce chat moche et laid»; cet homme l’a fait et cela a changé sa vie

Par Louise Bevan
11 août 2019 Mis à jour: 11 août 2019

Les chats errants peuplent tout le monde entier. Certains sont abandonnés, d’autres sont nés dans la rue, d’autres sont restés avec leurs frères et sœurs par soucis de sécurité et d’autres encore passent toute leur vie en solitaires. « Ugly »  (le Laid), appartenait définitivement au dernier groupe.

Illustration – Shutterstock | risteski goce

Il était si laid qu’il était différent du chat de rue moyen, à tel point que les gens l’évitaient comme la peste. Sans nulle part où aller, le Laid traînait autour d’un vieil immeuble, fouillant dans les poubelles à la recherche de rebuts et se faufilant dans l’ombre pour éviter les chiens du quartier.

Illustration – Shutterstock | Bilanol

Les habitants du coin étaient responsables de son surnom méprisant ; on appelait le pauvre chat de la rue le Laid à cause de son apparence abîmée et de ses nombreuses cicatrices. Au fil des ans, plus d’une fois, il a dû se battre pour survivre.

En conséquence, il ne lui restait qu’un œil et une oreille déchirée. À part un moignon, il ne restait plus rien de sa queue, et une de ses pattes arrière était déformée, probablement à la suite d’un accident de la circulation pour lequel le pauvre chat n’a jamais été soigné. Le Laid était également recouvert de plaies, enlaidissant davantage sa fourrure tigrée caractéristique. La vie dans la rue lui en avait fait voir de toutes les couleurs, mais la sympathie n’était pas au rendez-vous.

Illustration – Shutterstock | Trong Nguyen

On interdisait aux enfants d’approcher la pauvre créature, et les adultes l’arrosaient avec le jet d’eau de leurs tuyau pour le tenir éloigné de leurs maisons. Mais le chat coriace a tout enduré. Si quelqu’un jetait quelque chose contre lui, ce qui était souvent le cas, la surprenante créature venait s’enrouler autour des jambes du malotru pour implorer son pardon. Mais le Laid ne faisait que susciter le dégoût et il était rapidement chassé.

Illustration – Shutterstock | Gorodenkoff

Le Laid s’était habitué à sa vie dans la rue et il ne portait pas de cicatrices sans raison ; il pouvait se battre s’il le fallait. Un jour, ses prouesses au combat furent mises à l’épreuve. De son appartement, un occupant de l’immeuble a aperçu deux huskies dans la rue, et il est rapidement devenu évident qu’ils avaient les yeux rivés sur le Laid.

Illustration – Shutterstock | Konstantin Zaykov

Ils ont attaqué le chat, et le Laid s’est retrouvé coincé. L’homme s’est précipité pour aider le pauvre animal, mais le temps qu’il arrive, le Laid était grièvement blessé. L’homme avait entendu les rumeurs et savait que personne ne devait toucher au Laid, mais sur le moment, il a fait un choix controversé ; le chat mourant avait besoin de son aide.

La décision de se lier au Laid a changé sa vie pour toujours.

Illustration – Shutterstock | kakavaru

L’homme prit le Laid dans ses bras et monta les escaliers jusqu’à son appartement, espérant pouvoir garder le chat à l’abri des mâchoires féroces des deux huskies agressifs. L’homme craignait de faire mal au chat blessé, rein qu’en le transportant, et en fait, à chaque pas, les halètements de la pauvre créature s’intensifiaient.

Illustration – Shutterstock | Konstantin Aksenov

Mais alors que l’homme montait les escaliers, le Laid étendit une patte et lui tira doucement l’oreille. Dans son moment de douleur profonde et de plus grande vulnérabilité, le Laid essayait d’établir une connexion tendre. L’homme répondit en tenant le Laid plus près, et le chat mourant se mit à ronronner.

À ce moment, l’homme réalisa que le Laid était, en fait, le plus beau chat du monde. Il était beau à l’intérieur. Le Laid, bien qu’effrayé, n’a jamais essayé de lui faire du mal. Il essayait simplement de démontrer sa vie et son amour dans ses derniers instants.

Illustration – Shutterstock | Marjan Apostolovic

Le chat, qui avait tant souffert, rendit son dernier souffle dans les bras de l’homme ; l’homme le tint longtemps et se mit à réfléchir. Il pensait à la vie misérable et sans amour que ce chat avait vécue. La plupart des gens seraient brisés s’ils avaient connu une vie comme celle du Laid, pensait-il. Mais le Laid avait de la compassion pour tout le monde, même si les gens le traitaient avec mépris et dégoût.

Illustration – Shutterstock | Aurelio Wieser

Jusqu’à aujourd’hui, l’homme continue de raconter l’histoire du chat Laid. Plus que tout autre chose, le chat lui a appris l’amour et la compassion. Alors que le Laid portait ses cicatrices à l’extérieur, l’homme sentait que lui, et d’autres, portaient leurs cicatrices à l’intérieur.

Nous avons tous beaucoup à apprendre de cette petite créature. Si son douloureux passage sur terre doit servir à quelque chose, alors permettez-lui de changer votre vision du monde pour le meilleur.

Nos remerciements vont à Facts Verse, qui a pris le soin de partager l’histoire du chat Laid.

RECOMMANDÉ