Mondial de pétanque à Marseille : bagarre générale entre des Belges et des Marseillais

Par Léonard Plantain
31 août 2020
Mis à jour: 31 août 2020

Dimanche 30 août, une bagarre a éclaté au parc Borély à Marseille, lors de la première journée du Mondial la Marseillaise à pétanque. L’altercation a commencé après un différend autour d’un score, où une équipe belge a été prise à partie par ses adversaires marseillais.

En début d’après-midi, des cris se sont fait entendre au milieu du parc Borély à Marseille, lors de la 59e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque, alors que les parties venaient tout juste de commencer. Rapidement, une bagarre a éclaté entre plusieurs hommes, provoquant l’éloignement de nombreux enfants et autres spectateurs.

Sur place, une triplette (équipe de trois joueurs à la pétanque) belge tente de fuir les coups assénés par leur équipe adverse : une triplette marseillaise. Un chaos qui a duré plusieurs longues minutes au milieu des spectateurs et des joueurs, jusqu’à ce que les trois hommes belges parviennent à se mettre à l’abri, relate France 3 Régions.

Tout avait pourtant bien commencé. Ce premier match s’est déroulé normalement, sans heurt. Un match dans lequel les 3 Belges ont assuré avoir gagné 13 à 1. À la fin de la rencontre, les deux équipes se sont serrées la main, l’ambiance était cordiale, et l’équipe marseillaise s’est rendue à la table des marques pour donner le score.

« On leur a fait confiance », a déclaré l’un des trois joueurs belges. Cependant, lorsqu’ils ont à leur tour été à la table des marques pour valider le score, ils se sont rendus compte que l’équipe marseillaise avait indiqué avoir gagné 13 à 1 contre eux. Les Belges ont alors donné une version inverse.

À ce moment, « la triplette marseillaise s’est mis à contester, les yeux rouges, bourrés », explique l’un des joueurs belges. Puis, lorsque l’arbitre est intervenu, « l’équipe marseillaise a essayé de négocier ». Résultat, ne pouvant connaitre la vérité, l’arbitre a déclaré que les deux équipes étaient disqualifiées, une décision qui a fortement énervée l’équipe marseillaise.

D’après une amie de l’équipe belge : « En partant, ils nous ont menacés, ils se sont mis à courir après nous avec leurs boules ». Les trois Marseillais ont alors frappé l’équipe belge, « pendant trois minutes, on criait à l’aide, mais personne ne bougeait ». Peu après, un agent de sécurité est finalement venu, puis un second, mais aucun d’eux n’a pu arrêter la bagarre – des amis des Marseillais s’étant également mêlée à l’affrontement.

« Ils sont malades ces gars, ils sont montés à deux sur moi. C’était la corrida ! », a déclaré l’un des trois Belges, la jambe ensanglantée. Tandis qu’un autre, blessé à la tête, a ajouté : « J’ai essayé d’en plaquer un au sol, il m’a shooté dans la tête. On va partir avant que ça ne dégénère, c’est fou que la sécurité ne les embarque pas ».

Après avoir pu se faufiler dans la foule, le groupe d’amis venus de Bruxelles s’est reposé un peu plus loin pour reprendre leurs esprits. « Il n’y a pas beaucoup de solidarité », a déclaré l’un d’eux.

De son côté, un arbitre a déclaré avoir appelé plusieurs fois le bureau des jeux pour signaler l’altercation. Vingt minutes plus tard, la Croix-rouge est finalement arrivée sur les lieux et a pris en charge les blessés.

Surpris par un tel incident, Pierre Guille, le président du Mondial La Marseillaise à pétanque, a déclaré : « C’est la première fois qu’on assiste à une telle bagarre ».

« Je déplore ce qui est arrivé. On travaille avec la Fédération pour s’assurer que les parties se déroulent dans les meilleures conditions. Ceci ne doit jamais arriver, je le regrette. Mais il ne s’agit que d’un cas isolé sur 1400 parties aujourd’hui », a-t-il déclaré, d’après La Provence.

Il a également ajouté que l’organisation du Mondial allait vérifier les états-civils des joueurs marseillais, ainsi que leur licence. « Derrière, des mesures vont être prises », assure Pierre Guille.

« S’ils sont licenciés, ils risquent d’être évincés de toutes les compétitions de pétanque. On va faire le maximum pour les retrouver, l’arbitre va les reconnaître », a déclaré un des membres du Mondial La Marseillaise à pétanque.

Quant aux joueurs belges, ils ont annoncé qu’ils souhaitaient porter plainte.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ