Montpellier: il tousse et crache vers les policiers en prétendant avoir le virus du PCC

Par Emmanuelle Bourdy
23 mars 2020
Mis à jour: 23 mars 2020

Depuis le 17 mars à midi, le gouvernement a mis en place le confinement en France, afin de lutter contre l’épidémie de coronavirus qui ne cesse de progresser dans le pays. Ce confinement pousse certaines personnes à commettre des actes répréhensibles face aux contrôles des forces de l’ordre.

C’est le cas notamment à Montpellier, lors d’un contrôle effectué par la police, ainsi que le rapporte 20 Minutes. Un homme aurait intentionnellement toussé sur l’attestation que venait de lui demander le fonctionnaire, d’après la police nationale. Il a ensuite prétendu qu’il était atteint du virus du PCC (Parti communiste chinois)* et a craché en direction de l’agent.

L’homme coupable de cet acte a été placé en garde vue au commissariat central de Montpellier. Il sera vraisemblablement poursuivi pour coups et violences volontaires contre dépositaire de l’ordre public.

Et ce type de comportement est loin d’être le seul. Dans un article paru dans La Dépêche du Midi  en ligne le 20 mars 2020, un jeune Toulousain a été interpellé par des agents de police. Le jeune homme, âgé de 18 ans, ne possédait ni papier d’identité ni attestation exceptionnelle de sortie. Il a non seulement insulté les policiers, mais il leur a de surcroît craché dessus, en prétendant être atteint du coronavirus.

Face à la multiplication des contrôles de police pour que le confinement soit respecté, il est à craindre que ces actes préjudiciables n’augmentent.

Epoch Times fait référence au nouveau coronavirus causant la maladie du COVID-19 comme étant le virus du PCC, parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du régime communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine, créant une pandémie mondiale.

RECOMMANDÉ