Morbihan – Le maire d’une commune envoie un message à ses administrés dans une vidéo choc : « J’ai scellé des cercueils »

Par Séraphin Parmentier
25 mars 2020
Mis à jour: 25 mars 2020

Le maire de Noyal-Pontivy a diffusé un message fort afin d’inciter ses administrés à respecter les mesures de confinement en vigueur.  

Dans une vidéo publiée le lundi 23 mars sur la page Facebook de la mairie de Noyal-Pontivy (Morbihan), Marc Kerrien, le maire de la commune, s’est adressé à ses administrés vêtu d’une surblouse, d’un masque et les mains gantées.

« Vous n’avez pas l’habitude de me voir dans cette tenue, et pourtant, plusieurs fois, je l’ai portée pour sceller des cercueils d’hommes et de femmes décédés du coronavirus au centre hospitalier du Centre-Bretagne, à Noyal-Pontivy », commence l’édile.

« Si j’ai décidé de faire cet enregistrement, c’est pour faire comprendre à tous que chez nous comme ailleurs, il y a des personnes qui meurent et qu’il est indispensable de se confiner chez soi, quel que soit notre âge et notre condition sociale », ajoute-t-il.

« […] Si nous voulons vaincre cette pandémie, il n’y a qu’un seul slogan : restons chez nous, ne sortons pas inutilement. Appliquons cette consigne pour nous, pour notre bien, celui de nos familles et de nos amis », poursuit le maire de Noyal-Pontivy.

« Je remercie l’ensemble du personnel médical et hospitalier pour son dévouement sans faille, ainsi que tous ceux qui œuvrent et qui travaillent pour le bien commun », conclut Marc Kerrien.

Le Morbihan, département breton le plus touché par l’épidémie

Selon Le Télégramme, trois personnes sont décédées le week-end dernier dans le centre hospitalier du Centre-Bretagne.

« Je souhaite que mon message soit relayé, car je vois encore trop de concitoyens ne pas prendre la pleine mesure de ce qui nous arrive. En venant poser ces scellés, je vois ce que les familles ne peuvent voir », a déclaré le maire aux journalistes du quotidien régional.

D’après le dernier bilan sanitaire transmis par la préfecture de Bretagne, l’Agence régionale de santé (ARS) et l’Académie de Rennes, le nombre de cas de coronavirus confirmés en Bretagne s’élevait à 528 le mardi 24 mars.

Avec 185 cas, le département du Morbihan est le plus touché.

RECOMMANDÉ