Mort de Sean Connery : « C’était un homme magnifique », a déclaré sa femme

Par Emmanuelle Bourdy
5 novembre 2020
Mis à jour: 5 novembre 2020

Celui qui a été le premier à incarner l’agent 007 dans Dr. No en 1962, s’est éteint à l’âge de 90 ans, ce 31 octobre 2020 à Nassau, aux Bahamas. Sean Connery est parti paisiblement dans son sommeil, ainsi qu’il le souhaitait.

Sa femme, Micheline Roquebrune, qu’il avait rencontrée à l’occasion d’un tournoi de golf au Maroc, a avoué au Daily Mail : « C’était un homme magnifique et nous avons eu une vie merveilleuse ensemble » Ils se sont mariés à Gibraltar en 1975. Ils vivaient dans une splendide propriété dans le quartier privé de Lyford Cay, une communauté fermée de l’île de New Providence.

Après 50 années aux côtés de Sean, sa femme a encore confié combien les derniers jours de son époux ont été douloureux, au journal britannique : « Ce n’était pas une vie pour lui. Vers la fin, il n’était plus capable de s’exprimer. Au moins, il est mort dans son sommeil et c’était vraiment une mort paisible. J’étais à son chevet tout le temps et il s’est simplement éteint. C’est ce qu’il voulait. Il souffrait de démence et ça l’a énormément affecté. Son dernier souhait de partir sans bruit a été exaucé. »

Il est décédé « vers une heure et demie du matin », a souligné à BFM TV la petite-fille de Micheline, la journaliste Stéphanie Renouvin. Celle qui considérait Sean comme « son grand-père adoré » a ajouté : « On a comme seule consolation aujourd’hui de se dire qu’il est mort dans la nuit, doucement. Il est parti pendant la nuit, de vieillesse, et c’est quand même une très belle mort, même si ceux qui restent sont bien entendu très tristes et émus… »

Elle se souvient de lui comme quelqu’un de « drôle et curieux », et surtout « de très entier ». « Il avait le courage de ses opinions et était très intègre. Il n’hésitait pas à dénoncer ce qui l’insupportait à Hollywood… », a-t-elle encore dit de son grand-père par alliance dans les colonnes du Parisien. Avec émotion, elle se remémore un souvenir d’enfance : « Souvent, il se mettait au volant de la 4L et nous emmenait, avec ma sœur et mes cousines, manger des glaces sur le port de Marbella. Il refusait les gardes du corps… » Elle se souvient également des soirées mondaines auxquelles il était convié. « Il préférait de loin les dîners en famille. Je me souviens de toutes ces fêtes de la jet-set, à Marbella, qu’il annulait à la dernière minute ! » relate encore Stéphanie.

La famille a annoncé des obsèques privées, un service commémoratif sera prévu ultérieurement afin de lui rendre hommage, une fois les mesures sanitaires passées. De nombreux messages ont déjà afflué de toutes parts. Le président américain Donald Trump a soulevé son « caractère bien trempé ». Ceux qui ont endossé le personnage du célèbre agent secret à sa suite se sont également exprimés. Pierce Brosnan a déclaré, admiratif, que Sean était son « plus grand James Bond », Timothy Dalton a vanté « un incroyable leader » et Daniel Craig a renchéri avec un brin d’humour : « Où qu’il soit, j’espère qu’il y aura un terrain de golf… », la véritable passion de Sean.

FOCUS SUR LA CHINE – Un milliardaire chinois menace l’équilibre mondial

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ