Moselle : Facebook censure la page de la ville de Bitche, pensant que c’est une insulte

Par Léonard Plantain
15 avril 2021
Mis à jour: 15 avril 2021

Au mois de mars, la commune de Bitche (en Moselle) a vu sa page Facebook dépubliée. La raison : l’algorithme de Facebook aurait confondu le nom de la ville avec une insulte en anglais.

Bien que son nom puisse prêter à sourire, la commune de Bitche n’avait jusqu’à présent jamais eu de problème. C’était sans compter sur l’algorithme de Facebook, qui au mois de mars a tout simplement décidé de dépublier la page du réseau social, a rapporté France Bleu.

En effet, au vendredi 19 mars 2021, la page a disparu sans raison apparente, sinon celui de la ressemblance entre le mot Bitche et l’insulte en anglais « bitch », a rapporté Radio Mélodie. Alors, pour pouvoir continuer à informer ses habitants, le service communication de la Ville a décidé de créer une nouvelle page Facebook intitulée « Mairie 57230«  en attendant un retour à la normale.

L’équipe municipale a d’ailleurs expliqué dans une publication avoir fait « appel, mais pour l’instant la page officielle reste toujours invisible. La procédure d’appel peut durer plusieurs mois » :

Ce n’est finalement qu’environ un mois plus tard, le mardi 13 avril 2021, que la Ville a annoncé officiellement le retour de leur page Facebook, nommée Ville de Bitche :

Néanmoins, à la suite de cette mésaventure, d’autres communes du pays de Bitche ont décidé de prendre les devants et de renommer également leurs pages Facebook, pour ne pas connaître la même censure.

C’est notamment le cas de Rohrbach-lès-Bitche, qui explique avec ironie le changement de nom de leur page : « Loin de nous l’idée de renier le nom de notre beau village… mais force est de constater que Facebook semble faire la chasse au terme associé à Rohrbach… nous vous laissons imaginer la raison… (rire) Nous avons donc préféré anticiper plutôt que de risquer une fermeture de page. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ