Moselle : le maire de Fontoy élève l’amende à 1500€ pour tout dépôt sauvage d’ordures

Par Léonard Plantain
22 août 2020
Mis à jour: 22 août 2020

Lundi 17 août, appuyé par leur maire, le Conseil municipal de Fontoy, dans le Nord-Moselle, a voté l’augmentation de l’amende pour dépôts sauvages d’ordures à 1 500 €, contre 135 € jusqu’alors, en augmentant également le nombre de caméras dans certaines zones.

C’est une décision qui signe un ras-le-bol du maire de Fontoy, Mathieu Weis : « C’est la première chose qu’on voit en arrivant à Fontoy », déplore-t-il après un énième dépôt sauvage d’ordures dans sa commune, en lisière de forêt, le long de la départementale, sur le terrain qui accueille la benne normalement réservée aux déchets verts.

« Vous avez de tout, du mobilier, des pneus, voilà une chaise, et la semaine dernière on a enlevé un camion entier de pneus usagés. C’est devenu une annexe de la déchetterie d’Havange, et ça ce n’est plus tolérable », déclare Mathieu Weis, d’après France Bleu, tout en évoquant que la déchetterie en question se trouve à 2 kilomètres de là, à 5 minutes en voiture.

Mathieu Weis poursuit : « On constate souvent des véhicules immatriculés au Luxembourg, des entreprises, qui collectent des déchets pour les particuliers et viennent les déposer là illégalement pour ne pas payer à la déchetterie. Ou encore des particuliers extérieurs à la commune. On a une déchetterie communautaire sur la commune voisine, c’est à 5 minutes. Je ne comprends pas comment les gens peuvent faire 50 % du travail, pour finalement venir tout déposer ici », dénonce-t-il.

Élu pour son premier mandat de maire aux dernières municipales, Mathieu Weis a décidé de sévir. C’est ainsi que lundi, le conseil municipal a décidé de porter l’amende pour dépôt sauvage d’ordures sur la commune de 135 € à 1 500 €, comme l’a fait avant lui la nouvelle maire d’Audun-le-Tiche, un peu plus au nord. De plus, dès la semaine prochaine, le nombre de caméras va également tripler, passant de 3 à 9.

Selon Mathieu Weis, ces caméras, à 250 € pièce, seront à batterie et pourront être déplacées pour couvrir l’ensemble des lieux de dépôt potentiels. Il en a d’ailleurs installé une il y a quelques jours, en phase de test, qui a parfaitement fait son travail : « On a constaté ce matin un dépôt sauvage. Un homme dans une voiture, dont on a réussi à extraire des images. Il a déposé des pierres, du remblai, bref tout sauf des déchets verts », explique-t-il.

Après avoir porté plainte à la gendarmerie, et grâce aux images récupérées, le contrevenant devrait bientôt recevoir une amende de 1 500 €. « On envisage même, parfois, de faire un retour à l’envoyeur », conclut Mathieu Weis.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ