Le fils de Mohamed Ali déclare que son père se serait opposé au mouvement «Black Lives Matter»

Par Paula Liu
22 juin 2020
Mis à jour: 23 juin 2020

Muhammad Ali Jr., le seul fils biologique du boxeur décédé, a déclaré que son père se serait opposé au mouvement « Black Lives Matter », selon une interview du New York Post.

Dans cette interview, réalisée à l’occasion du quatrième anniversaire de la mort de son père, Muhammad Ali Jr. a déclaré penser que son père aurait qualifié le mouvement de raciste et les manifestants du mouvement, de « diables ».

Muhammad Ali Jr. a également déclaré que bien que son père se soit élevé contre le racisme, il aurait été déçu de voir les gens recourir à la violence et au pillage à la suite de la mort de George Floyd, selon le NY Post.

Selon Muhammad Ali Jr., il est juste de protester pacifiquement, mais ça ne l’est pas de recourir à la violence et au vandalisme.

Comme l’a indiqué le média, Muhammad Ali Jr., qui suit les traces de son père et qui est musulman, a qualifié le mouvement de raciste.

« Il n’y a pas que les personnes d’origine africaine qui comptent. Les Blancs comptent, les Chinois comptent. Toutes les vies comptent. La vie de chacun compte. Dieu aime tout le monde, il n’exclut personne. Tuer est mal, peu importe la race », a dit Muhammad Ali Jr.

Muhammad Ali Jr. a également déclaré lors de l’interview accordée au NY Post que le mouvement était destiné à créer un fossé entre les personnes d’origine africaine et les autres. Il affirme : « Il monte les Africains contre les autres. Cela engendre le racisme ; je déteste ça. »

Il a également déclaré que les actes des manifestants violents n’étaient pas différents de ceux des terroristes islamistes, et qu’ils devraient être considérés et étiquetés comme tels.

« Ce sont des terroristes, ils terrorisent la communauté. Je suis d’accord avec les manifestations pacifiques […] Black Lives Matter n’est pas une manifestation pacifique. Antifa n’a jamais voulu qu’elle soit pacifique. Je les évincerais tous », a déclaré Muhammad Ali Jr. dans l’interview.

Le fils du boxeur a déclaré qu’il pensait que l’officier de police, qui a été accusé du meurtre de George Floyd, n’avait pas traité l’incident de la bonne manière, mais a défendu les officiers de police en général, disant qu’ils ne faisaient que leur travail.

« L’officier a eu tort de tuer cette personne, mais les gens ne se rendent pas compte qu’il y avait plus d’images que ce qu’ils ont montré. Cet homme a résisté à l’arrestation, l’officier faisait son travail, mais il a utilisé la mauvaise tactique », a déclaré Muhammad Ali Jr. lors de l’interview.

De plus, Muhammad Ali Jr. a déclaré qu’il ne croit pas que les policiers se réveillent chaque matin en pensant qu’ils vont au travail pour tuer quelqu’un.

« Ils essaient simplement de rentrer le soir à la maison, auprès de leur famille, en un seul morceau », a déclaré Muhammad Ali Jr.

Cependant, après avoir pris la défense des policiers en général, il a reconnu l’existence d’agents au sein des forces de l’ordre qui pourraient ne pas être aussi honorables que les autres.

« Tous les policiers ne sont pas mauvais, il n’y en a que quelques-uns. Il y a une poignée de policiers qui sont malhonnêtes, ils devraient être mis en prison », a déclaré Muhammad Ali Jr.

Il a ajouté qu’il n’avait jamais eu de mauvaise expérience avec les policiers, et ce malgré le fait qu’il ait été détenu et relâché deux fois par des agents de la Transportation Security Administration (TSA) qui l’avaient interrogé dans le contexte des nouvelles interdictions de voyage applicables aux pays à majorité musulmane.

Muhammad Ali Jr. a été libéré les deux fois, et a déclaré qu’il avait été bien traité et qu’il avait toujours eu le sentiment que les officiers faisaient simplement leur travail pour le protéger.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ