Municipales à Paris:Anne Hidalgo prévoit une augmentation drastique des amendes anti-incivilités

Par Alexandre Roche-Nuit
8 février 2020 Mis à jour: 8 février 2020

Jeudi 6 février, la maire sortante Anne Hidalgo a détaillé son programme basé sur l’écologie et la solidarité, en annonçant que pour lutter contre la saleté, un responsable propreté sera élu dans chaque quartier en plus d’une augmentation drastique des PV pour incivilités.

Anne Hidalgo a détaillé jeudi matin l’ensemble de son programme et promet « un projet écologique et solidaire pour remettre l’humain et son environnement au centre de tout ».

Elle a ainsi déclaré vouloir nommer « un responsable propreté dans chaque quartier qui fixera, en concertation avec la mairie d’arrondissement et les habitants, un plan d’action spécifique à chaque rue ».

Elle a ensuite ajouté, pour lutter contre les incivilités : « Nous souhaitons pouvoir aller jusqu’à 150 € le jet de mégot ou de papier [contre 68 € actuellement], 300 € l’épanchement d’urine, 500 € le dépôt sauvage d’encombrants et plusieurs milliers d’euros pour l’affichage sauvage. »

Une annonce qui pour la plupart des Parisiens arrive un peu tard, au vu de l’état de certaines rues.

En plus des propositions déjà apportées, Anne Hidalgo souhaite également la création d’une baignade publique « dans le canal Saint-Martin » comme celle du bassin de la Villette, en plus de celle de la Seine déjà programmée.

Ainsi que le réaménagement de 8 places parisiennes (Concorde, Étoile, Stalingrad, Colonel-Fabien, Denfert-Rochereau, Trocadéro, Châtelet, Félix-Eboué) et des Champs-Élysées, dans le but de « donner toute leur place aux piétons ».

Elle souhaite également planter 170 000 arbres dans Paris et, en plus de rendre la capitale accessible entièrement à vélo, Anne Hidalgo veut créer de nombreux « parcours verts » dans chaque arrondissement.

À la suite de ces déclarations, son concurrent Benjamin Griveaux a déclaré : « Anne Hidalgo est définitivement déconnectée des Parisiens. »

« Son programme irréaliste, c’est 6 milliards d’euros de dépenses en plus, près de 1 000 € supplémentaires par ménage tous les ans. »

RECOMMANDÉ