Un mystérieux tronc d’arbre flotte à la verticale depuis plus de 120 ans et aucun scientifique ne sait pourquoi

Par Mariana Buendia
9 novembre 2019 Mis à jour: 9 novembre 2019

Un mystérieux tronc d’arbre de 9 mètres de haut flotte à la verticale dans le Crater Lake en Oregon (États-Unis) depuis 1896, comme s’il avait des racines ancrées au fond, alors que rien ne le supporte vraiment.

Le Crater Lake dans le parc national de l’Oregon est le lac plus profond des États-Unis et se caractérise par ses eaux d’un bleu profond. Mais l’une de ses plus grandes attractions est l’ « Old man of the lake » (Le vieil homme du lac), un immense tronc qui se trouve dans l’eau depuis plus de 120 ans. Le fait le plus intéressant au sujet du fameux rondin de bois, c’est sa position verticale, si droite et si parfaite, une position qu’il a maintenue dans le temps sans rien pour l’ancrer au fond. Ce type de flottaison défie les lois de la physique et a intrigué les scientifiques, a rapporté le site Science Alert.

Le tronc, dont on dit qu’il peut soutenir une personne debout, a été découvert en 1896 par le géologue et explorateur Joseph Diller, à environ 1,2 mètre au-dessus de la surface de l’eau. Le chercheur a rapporté qu’au cours des cinq premières années de sa découverte, le tronc s’était déplacé d’environ 400 mètres dans le lac.

La deuxième étude du mystérieux tronc a été menée en 1938, lorsque John Doerr a passé trois mois à suivre ses déplacements. C’est à ce moment qu’il a découvert que le « vieux » insubmersible avait parcouru environ 99,9 kilomètres, selon le Daily Mail.

L’ « Old man of the lake » (Wikipedia/ CC BY-SA 2.0/
Greg Willis)

« On pourrait penser que les 1,2 mètres au-dessus de l’eau agissent comme une petite voile, mais parfois, il se déplace de l’autre côté du lac contre le vent », a déclaré Mark Buktenica, écologiste aquatique au parc national du sud de l’Oregon, en entrevue avec Conor Knighton pour CBS News, selon Science Alert.

Bien que l’on pense que le « Vieil homme du lac » flotte dans l’eau depuis environ 120 ans, une datation au carbone montre qu’il a au moins 450 ans.

La question qui reste sans réponse est la suivante : comment a-t-il réussi à tenir à la verticale pendant si longtemps ?

Si les règles de la physique de base sont respectées, le centre de gravité d’un objet flottant de densité uniforme sera plus élevé que son centre de flottabilité. Cela signifie qu’un tronc tout en longueur flotte sur un axe horizontal et qu’un tronc court flotte verticalement.

Alors, logiquement, avec une longueur de 9 mètres et un diamètre de 61 centimètres, le « Vieil homme du lac » devrait flotter horizontalement, rapporte le même média.

Le « Vieil homme du lac » (Wikipedia/ CC BY-SA 2.5)

La réponse à la question de savoir pourquoi il flotte verticalement n’a pas encore été trouvée jusqu’à aujourd’hui. Selon certaines hypothèses, lorsqu’il s’est glissé dans le lac il y a plus d’un siècle, des roches s’étaient empêtrées dans ses racines, orientant le tronc pour qu’il flotte verticalement. Cependant, aujourd’hui, il n’y a rien pour l’ancrer sous l’eau, ni aucune preuve que cela se soit produit.

L’argument est que l’extrémité submergée serait devenue plus dense et plus lourde avec le temps, laissant l’extrémité flottante extérieure complètement sèche. L’Institut du Crater Lake souligne : « Cet équilibre apparent permet au tronc d’être très stable dans l’eau. »

Cependant, rien n’a été prouvé et aujourd’hui, le vieux tronc continue de défier les lois de la physique.

Crater Lake dans l’Oregon (Flickr/ CC BY 2.0)

Quant au lieu où il est situé, ses caractéristiques sont également particulières. Le Crater Lake, qui remplit une énorme dépression de 655 mètres de profondeur, s’est formé il y a environ 7 700 ans après l’effondrement du volcan Mazama lors d’une éruption cataclysmique, selon Science Alert.

La particularité de cette formation naturelle d’eau, c’est qu’elle est vraiment très peu peuplée, car peu d’espèces l’habitent. Selon le U.S. National Park Service, les poissons qui habitent le lac ne sont pas indigènes et les espèces qui vivent dans cet habitat ont été introduites entre 1888 et 1941.

De plus, Crater Lake, le neuvième lac le plus profond du monde à 592 mètres, est si profond que si la tour Eiffel, la Statue de la Liberté et le Washington Monument étaient empilés sous le mystérieux tronc, ils ne toucheraient pas le fond, selon le Daily Mail.

Malgré tout, les histoires du « Vieil homme du lac » et du Crater Lake s’unissent pour continuer à étonner tous les visiteurs, ainsi que les scientifiques qui cherchent des réponses à des phénomènes inexpliqués.

RECOMMANDÉ