Nancy : agressé à la machette, il a la main tranchée « dans sa quasi-totalité »

Par Séraphin Parmentier
14 février 2020 Mis à jour: 14 février 2020

Attaquée à la machette pendant une rixe sur fond d’alcool, la victime a failli perdre la main.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 février à Champigneulles, une commune de moins de 7000 habitants située à quatre kilomètres au nord de Nancy.

Une rixe a éclaté au niveau de la zone commerciale dite des « Baraques ». L’un des protagonistes a asséné un violent coup de machette à un jeune homme de 25 ans.

Selon L’Est Républicain, l’agresseur visait « la tête, voire le cou et c’est en se protégeant avec son bras pour parer le coup de machette que la victime a eu la main tranchée dans sa quasi-totalité. Le membre ne tenait plus qu’à un fil ».

Un tiers, présent au moment des faits et en état d’ébriété, a ensuite transporté le blessé aux urgences de l’hôpital central de Nancy.

La victime sera finalement transférée au centre Émile Gallée, spécialisée dans la chirurgie de la main. Au terme d’une longue intervention, le membre a pu être recousu.

Le suspect mis en examen et écroué

Les gendarmes de la brigade de Fouard et de la brigade de recherches de Nancy ainsi que le Peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) de Jarville parviendront à appréhender l’auteur présumé du coup de machette.

Âgé de 28 ans, ce dernier a été placé en garde à vue avant d’être présenté au parquet.

« Le mis en cause a été mis en examen pour tentative de meurtre et incarcéré », a précisé  François Pérain, le procureur de la République de Nancy.

RECOMMANDÉ