Nanterre : un bus carbonisé et un gymnase incendié dans la nuit de lundi à mardi

Par Epoch Times avec AFP
14 juillet 2020
Mis à jour: 14 juillet 2020

Les deux évènements n’ont fait aucune victime et n’ont donné lieu à aucune interpellation.

Un bus de la RATP et un gymnase ont été incendiés et totalement détruits dans la nuit du lundi 13 juillet au mardi 14 juillet à Nanterre, selon la préfecture des Hauts-de-Seine.

Vers 00h30, au cœur de la cité sensible Pablo-Picasso, « un ou plusieurs individus ont fait sortir un chauffeur de son bus avant de mettre le feu au véhicule », a rapporté une source préfectorale. Aucun passager se trouvait à bord.

Un gymnase ciblé par des tirs de mortiers d’artifice

Un peu plus tard dans la nuit, vers 2h00, le gymnase Paul-Langevin situé dans un autre quartier de la ville a été incendié. Le feu aurait pris « à partir de tirs de mortiers d’artifice », selon une source préfectorale. Le bâtiment a été entièrement détruit. Ce mardi matin, les sapeurs-pompiers étaient toujours sur place pour surveiller les décombres fumants de la structure et parer à une éventuelle reprise du feu.

Les deux évènements n’ont fait aucune victime et n’ont donné lieu à aucune interpellation.

Selon Le Parisien, les sapeurs-pompiers ont également été mobilisés pour une quinzaine de feux de voitures dans plusieurs villes des Hauts-de-Seine ainsi que dans le département voisin de Seine-Saint-Denis, notamment à Drancy et Pantin.

 

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ