Nantes: des menaces de morts contre le professeur Raoult, il dépose plainte

Par Emmanuelle Bourdy
28 mars 2020
Mis à jour: 30 mars 2020

Le professeur Didier Raoult est victime de « menaces de mort ». Une enquête est ouverte par le parquet de Nantes.

Le professeur Raoult est le fervent promoteur de la chloroquine, destinée à soigner les patients atteints du nouveau coronavirus, ou « virus du PCC » ainsi que l’appellent les chinois.

Ce médicament a été testé sur un petit échantillon composé de seulement 24 malades, à l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection de Marseille (Bouches-du-Rhône), dirigé par le professeur Raoult. Ce dernier estime que les résultats obtenus sont spectaculaires, mais certains scientifiques manifestent leur désapprobation à généraliser l’utilisation de cet anti-paludique en raison du nombre insuffisant de tests effectués.

Une enquête avait été ouverte à Marseille, mais par la suite elle a été transférée à Nantes, ainsi que l’a confirmé la procureure de la République Dominique Laurens à 20 Minutes. À Nantes se trouve en effet « l’auteur présumé des faits ».

COUVERTURE SPÉCIALE VIRUS DU PCC

Le professeur Raoult a déposé une plainte contre X pour « menaces de mort » et « actes d’intimidation envers un chargé de mission de service public ».

Selon le Canard enchaîné, « le téléphone portable à l’origine des appels malveillants fait partie de ceux mis à la disposition des médecins du CHU de Nantes ».

RECOMMANDÉ