Nantes : il trouve un logement grâce à des voisins bienveillants et offre le camion dans lequel il vivait à un jeune SDF

Par Séraphin Parmentier
30 octobre 2020
Mis à jour: 30 octobre 2020

Après avoir obtenu un logement social grâce à la mobilisation de riverains au grand cœur, le sexagénaire qui dormait dans une camionnette sur le parking de la piscine des Dervallières a décidé d’offrir son véhicule à un autre sans-abri.

Âgé de 64 ans, Yves Delobelle vit depuis plusieurs années dans une camionnette bleue hors d’âge dans laquelle il a casé toutes ses affaires, un matelas et une cuisinière.

Ancien éleveur de chèvres dans le Limousin, le sexagénaire a résidé quelques années à Madagascar où il a ouvert un petit restaurant avant de revenir dans l’Hexagone, vivant de petits boulots.

Domicilié un temps dans un appartement insalubre de la rue d’Allonville, à Nantes (Loire-Atlantique), Yves Delobelle a décidé de quitter les lieux il y a 6 ans, achetant une vieille Citroën C25 avant de prendre la route en compagnie de son chat, Ouistiti.

Il y a environ 6 mois, après avoir été chassé d’un terrain vague situé à proximité de la carrière Miséry, à Nantes, il stationne son véhicule sur le parking de la piscine des Dervallières.

La présence d’Yves Delobelle finit par attirer l’attention des riverains, et notamment celle de Nathalie Mainguet qui l’a aperçu plusieurs fois pendant qu’elle promenait ses chiens cet été.

Après avoir fait la connaissance du sexagénaire, Mme Mainguet décide de lui témoigner son soutien. Elle commence par lui amener quelques victuailles et prévient ses voisins à travers une page Facebook créée avec l’aide d’une riveraine.

Intitulée « Yves, l’homme à la camionnette bleue », la page permet de faire savoir la situation du sexagénaire et connaît un franc succès.

Plusieurs personnes se manifestent rapidement et Yves Delobelle reçoit des denrées alimentaires pour lui et son chat, des livres ainsi que des visites sur le parking de la piscine des Dervallières.

Une cagnotte en ligne voit également le jour afin de récolter des dons pour « l’homme à la camionnette bleu » et une pétition est même lancée pour faire en sorte que l’ancien éleveur de chèvres obtienne un logement social.

Le bailleur social Nantes Métropole Habitat finit par prendre contact avec Yves Delobelle et la visite d’un appartement dans le quartier Bellevue est organisée mi-octobre. Quelques jours plus tard, le sexagénaire apprend que le logement lui est attribué et qu’il va pouvoir emménager début novembre.

Pour Yves Delobelle, c’est l’élan de solidarité dont il a fait l’objet grâce aux réseaux sociaux qui a permis de faire évoluer sa situation.

« C’est certain, c’est grâce à ça que j’ai trouvé un logement », confie le sexagénaire à nos confrères de France 3.

Clôturée en début de semaine, la cagnotte en ligne a également permis de récolter près de 2000 euros pour Yves. Une somme grâce à laquelle le sexagénaire, qui est au RSA, pourra notamment s’équiper en vue de son installation dans son nouvel appartement, mais aussi payer ses charges.

« L’histoire du camion bleu continue »

Très touché par la mobilisation des riverains du parking des Dervallières et des internautes en sa faveur, Yves Delobelle a décidé de faire un geste à son tour en offrant son fourgon à une personne sans-abri.

« Il y a un lit, un chauffage, alors s’il peut servir encore qu’il serve », observe le sexagénaire.

Nathalie Mainguet entre alors en contact avec Aissa, une bénévole de l’antenne de l’association Repairs ! en Loire-Atlantique.

L’association Repairs, qui possède plusieurs antennes sur tout le territoire, vient notamment en aide aux personnes ayant été accueillies par l’Aide social à l’enfance (ASE) et qui se trouvent en situation de précarité.

Elle se définit comme « un réseau d’entraide ’entre pairs’ qui s’adresse aux sortants de foyers, de familles d’accueil ou de mesures éducatives en milieu ouvert ».

C’est Aissa qui fera ensuite le lien avec Xavier, un sans-abri de 28 ans passé par l’ASE et qui s’est retrouvé à la rue il y a quatre ans après une série d’épreuves et de difficultés.

Plaquiste-plâtrier de formation, le jeune homme est accompagné par l’antenne de Repairs ! en Loire-Atlantique depuis quelques semaines.

Si la camionnette bleue d’Yves Delobelle a déjà bien vécu, elle permettra toutefois à Xavier et à sa chienne Ayka de ne plus dormir dans la rue en attendant de pouvoir retrouver un emploi et un logement.

« Pour Yves, ce n’est rien de donner son camion, mais il n’a pas forcément conscience de l’impact que cela aura sur ma vie », souligne l’intéressé auprès des journalistes de France Télévisions.

« L’histoire du camion bleu continue. Je suis le deuxième chapitre et je vais faire en sorte que le troisième soit plus beau, le quatrième encore plus, et ainsi de suite », conclut le jeune homme.

FOCUS SUR LA CHINE – 7 tremblements de terre en 5 jours

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ