Nantes : le restaurant « Le Nez grillé » contraint de changer de nom après 60 ans

Par Léonard Plantain
8 janvier 2021
Mis à jour: 8 janvier 2021

Alors que depuis 60 ans les Nantais se rendaient au « Nez grillé », le restaurant a désormais perdu sa dernière lettre pour devenir « Le Nez grill ». En effet, à la suite d’une pétition, l’enseigne a été accusée de provocation raciste par un petit nombre de personnes, contraignant la gérante à changer le nom du restaurant.

Adeline Hardy ne s’attendait pas à être rattrapée par le passé négrier de Nantes. Il y a 15 ans, cette restauratrice a repris l’établissement « Le Nez Grillé », véritable institution de la gastronomie locale. Cependant, le restaurant est depuis peu la cible de remarques et d’une pétition demandant le changement du nom ou la fermeture du lieu, en raison d’un nom jugé « indécent et irrespectueux », rapporte Valeurs Actuelles.

Pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué, le nom « Le Nez Grillé » est un jeu de mots faisant référence aux navires négriers de l’époque, qui transportaient des esclaves noirs pour en faire commerce. Un nom qu’un anonyme a visiblement décidé de dénoncer.

Jusqu’alors, Adeline a déclaré ne jamais s’être interrogée sur ce nom, elle a donc été plus que surprise en apprenant qu’elle était accusée de provocation raciste : « Un beau matin, j’ai trouvé une remarque sur le site Tripadvisor et j’ai découvert qu’il y avait une pétition demandant le changement du nom ou carrément la fermeture du restaurant », a-t-elle expliqué à CNews.

À noter que l’établissement se situe à quelques centaines de mètres du Mémorial de l’abolition de l’esclavage. Cependant, pour Frédérique de Boulois, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (44), le nom de ce restaurant ne posait pas de problème. Au contraire, il permettait justement au passé de cette ville de ne pas être oublié.

« Je me suis posé la question de ce que dirait Aimé Césaire ou Nelson Mandela, et je pense qu’au contraire ils voudraient que les images ou ce qui représente ce qui a été une part de l’histoire de la France ne soit justement pas caché mais reste au yeux de tous pour rappeler cet héritage culturel », a-t-il expliqué.

Néanmoins, malgré le fait que seulement moins d’une centaine de personnes aient signé la pétition, Adeline a préféré se résoudre à changer le nom de son établissement, craignant de voir son restaurant tagué ou même cassé.

« Ce n’est pas sans conséquences. Cela a un coût et cela peut avoir des conséquences commerciales. On a choisi la solution la plus simple, pour faire plaisir à tout le monde », a expliqué Adeline. En conséquence, « Le Nez Grillé » a donc perdu son « é » pour devenir « Le Nez Grill ».

Une situation jugée absurde pour de nombreux internautes et habitants nantais, mais qui aura eu raison du nom du restaurant.

Focus sur la Chine – Trump face à la Chine : son administration élargit le découplage avec le régime chinois


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ