La Nasa découvre des roches martiennes identiques à celles présentes en Dordogne

Par Léonard Plantain
19 mars 2021
Mis à jour: 19 mars 2021

En analysant des minéraux de la planète Mars, des géologues de la Nasa ont identifié des roches similaires à ceux présents en Dordogne.

Il y a quelques jours, Bernard Trégon, un physicien du CNRS de Bordeaux, a expliqué sur sa page Facebook que des scientifiques de la Nasa utilisaient des noms de communes du Périgord (Dordogne) pour classifier des roches découvertes sur la planète Mars grâce au robot Curiosity, a rapporté France Bleu.

En effet, la Dordogne est un département extrêmement riche en minéraux et fut « particulièrement appréciée des géologues », qui se sont aperçus que certaines roches étaient très peu connues, comme la Nontronite, « découverte entre Nontron et Saint-Pardoux-la-Rivière », a précisé Bernard Trégon. Et surprise : « Il se trouve que sur Mars, les phénomènes de formation des roches sont à peu près similaires à ce qui s’est passé sur Terre en France, il y a plusieurs millions d’années. » Ainsi, « certaines roches identifiées sur Mars sont les mêmes roches que l’on peut retrouver en Dordogne », a-t-il expliqué.

« On se retrouve donc avec des noms de commune de Dordogne, là où le robot est passé pour faire des analyses », a expliqué Bernard Trégon, qui cite un article publié le 9 février par la Nasa, on peut lire que les scientifiques ont nommé une roche « Brantôme », « Rochechouart » ou encore « Ribérac ».

Et dans le détail la liste est longue, puisque Sorges, Limeyrat, Coutures, Siorac en Périgord, Siorac de Ribérac, Tourtoirac et Daglan ont également donné leurs noms à des sites remarquables de Mars où la Nasa étudie actuellement des morceaux de substrats rocheux.

À noter que les scientifiques américains n’utilisent pas seulement des noms de communes du Périgord, mais aussi des villes américaines, australiennes ou allemandes, suivant leur intérêt géologique.

Une belle surprise en tout cas pour les géologues de Dordogne. « On s’aperçoit que les processus de formation de roches sur Terre sont les mêmes que les processus géologiques sur Mars », s’est par ailleurs réjoui Bernard Trégon. « C’est absolument fabuleux ! Cela fait partie aussi des preuves que l’eau a coulé sur Mars ! » a-t-il conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ