Nice : expulsée de son immeuble après avoir fait vivre un enfer à ses voisins, elle revient harceler une octogénaire

Par Séraphin Parmentier
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Malgré l’expulsion de l’une de ses voisines début septembre, une habitante d’un immeuble âgée de 82 ans continue de faire régulièrement l’objet de menaces de sa part.

Depuis deux ans, Claudette Touchane, une Niçoise de 82 ans, vit un véritable calvaire. Domiciliée dans un immeuble de l’avenue de la Bornala, l’octogénaire est régulièrement harcelée et menacée par l’une de ses voisines.

« Depuis deux ans je vis un enfer. Cela a commencé par des violences verbales et des insultes chaque jour sans raison. Puis des menaces de mort et une agression », a expliqué Mme Touchane dans les colonnes de Nice-Matin.

L’octogénaire affirme avoir été sauvagement agressée par sa voisine de palier cet été. « Je n’ai rien vu venir. Elle m’a cassé le nez. C’est une amie qui est venue à mon secours. On a appelé la police, mais elle était déjà partie », raconte-t-elle.

À la suite de l’agression, Claudette Touchane a déposé plainte. L’affaire doit être jugée le 28 novembre prochain.

Selon Nice-Matin, Mme Touchane n’aurait toutefois pas été la seule habitante de l’immeuble Le Florentin à subir les accès de colère et de violence de la voisine concernée.

Âgée d’une cinquantaine d’années, cette auxiliaire de vie est en effet soupçonnée de s’en être pris à d’autres résidents et d’avoir dégradé certaines parties de l’immeuble.

« Depuis son arrivée dans la résidence il y a deux ans, elle n’a pas arrêté. Elle a volé des paillassons et cassé des boîtes aux lettres. Elle claquait les portes de toutes ses forces, réveillant tout l’immeuble », indique un voisin de Mme Touchane.

Une expulsion qui s’est révélée insuffisante 

Au point que la mise en cause a fini par être expulsée du logement qu’elle occupait le 5 septembre, à la suite d’une pétition signée par la moitié des habitants de l’immeuble de l’avenue de la Bornala.

Une expulsion qui n’empêcherait cependant pas la mise en cause de continuer à semer le trouble.

« Elle revient fréquemment malgré son expulsion, elle sonne aux portes jusqu’à ce que quelqu’un lui ouvre », déplore une résidente ayant préféré garder l’anonymat.

« Depuis son expulsion le 5 septembre, elle est revenue à maintes reprises. La semaine dernière, elle est allée taper avec une pierre sur la porte de Claudette, jeter des poubelles sur le pas de sa porte. Elle a régulièrement affirmé qu’elle allait lui trancher la gorge », abonde le voisin de palier de Mme Touchane dans les colonnes de Nice-Matin.

Bouleversée par son agression et le harcèlement dont elle continue à faire l’objet depuis le départ de la quinquagénaire, Claudette Touchane envisage de déménager.

FOCUS SUR LA CHINE – Trump continue de lutter contre la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ