Nice : sa carte bleue est rejetée en magasin, un inconnu règle ses courses

Par Emmanuelle Bourdy
26 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

L’anecdote s’est passé dans le magasin Lidl du boulevard Raimbaldi à Nice, ce 19 juin ainsi que le relate Nice Matin. Une dame y faisait ses courses. Elle souhaitait faire une surprise à son mari en lui préparant un repas de fête pour leurs noces de perle. Mais lors de son passage en caisse, son paiement a été refusé, la note s’élevant à 50 euros. Le caissier lui explique qu’étant donné qu’elle a mis dans son caddie des produits surgelés, elle doit maintenant les payer, les autres produits pouvant être reposés dans le magasin.

Dépitée, la femme était sur le point de s’effondrer à la caisse. Un homme, témoin de la scène raconte : « Elle était prête à pleurer car elle ne pouvait pas tout payer et, en même temps, elle ne pouvait pas laisser les produits qu’elle avait pris pour finir le mois. Elle et son mari sont au chômage depuis peu. Il lui restait 10 euros en poche mais elle voulait les garder pour lui offrir un paquet de cigarettes.»

Voyant la scène, un autre homme qui patientait dans la file d’attente, s’est alors généreusement proposé de lui payer la totalité de ses courses. D’autres clients ont également souhaité participer mais l’homme s’y est opposé. La dame, extrêmement reconnaissante de son geste, a voulu connaître son nom afin de pouvoir lui restituer la somme dès que ses finances le permettraient mais il a refusé de le lui donner, préférant rester dans l’anonymat.

D’après certains témoins, l’homme charitable serait tchétchène. Son acte aura marqué les esprits des personnes qui ont assisté à la scène. L’une d’entre elles s’est exprimé sur cet heureux dénouement : « Je travaille avec des enfants, et c’est ce genre d’histoire que j’aime leur apprendre. Tout le monde n’est pas comme cet homme. Il est un exemple de respect et de solidarité.»

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ