Nigeria: des dizaines de villageois enlevés pour des rançons

Par Epoch Times avec AFP
29 août 2019 Mis à jour: 29 août 2019

Une centaine d’hommes arrivés en moto ont enlevé des dizaines de femmes et d’enfants d’un village du  nord-ouest du Nigeria, dans le but d’obtenir des rançons, a-t-on appris jeudi de sources locales.

Les assaillants ont attaqué lundi soir le village de Wurma, dans l’Etat de Katsina, enlevant les habitants et pillant les maisons. « Au départ, 42 personnes avaient été enlevées mais huit ont réussi à échapper à leurs ravisseurs », a expliqué à l’AFP l’administrateur du district Jabir Tsauri.

Trente-trois femmes et enfants, et un homme adulte ne sont pas revenus au village. « Les bandits ont pris contact avec les familles des kidnappés pour demander des rançons contre leur libération », a expliqué Jabir Tsauri.

-Ils ont volé tout ce qu’ils pouvaient emporter

Selon Sada Kabir, un habitant de Wurma, les assaillants sont passés de maison en maison pour voler « tout ce qu’ils pouvaient emporter », bétail, nourriture et vêtements.

« Ils ont pris tout ce qu’ils pouvaient, même des allumettes. Ils ne nous ont rien laissé ».

La région est en proie à une série d’enlèvements, de vols de bétail et de violences. Les assaillants sont basés dans la forêt de Rugu, qui se trouve dans les Etats de Katsina, de Zamfara, de Kaduna et de Niger.

La semaine dernière, 16 personnes ont été tuées au cours d’attaques contre quatre villages situés dans l’Etat de Katsina.

RECOMMANDÉ