Nîmes : il traite des clients attablés à la terrasse d’un café de « sales Blancs » et de « sales Français » avant de les poignarder

Par Séraphin Parmentier
22 octobre 2019
Mis à jour: 22 octobre 2019

Le suspect et sa compagne demandaient de l’argent et des cigarettes avec insistance aux passants et aux clients des cafés avant que la situation ne prenne une tournure dramatique.

Les faits ont eu lieu le 17 octobre. Dans la soirée, un couple de marginaux demande de l’argent et des cigarettes à des passants et à des clients attablés aux terrasses des cafés du centre-ville.

Vers 20h45, le couple arrive au niveau d’une brasserie située près de la Maison carrée. La jeune femme devient particulièrement insistante et une altercation éclate avec des clients.

Le couple finit par reprendre sa route avant de revenir sur ses pas. Armé d’un couteau, le compagnon de la jeune femme insulte alors plusieurs clients en les traitant de « sales Blancs » et de « sales Français », rapporte Midi Libre.

Il blesse trois personnes, deux légèrement et une autre plus sérieusement au niveau du foie. Si les deux premières victimes sont rapidement ressorties de l’hôpital, la troisième a dû être opérée.

Âgé d’une vingtaine d’années, l’auteur présumé a réussi à prendre la fuite tandis que sa compagne a été interpellée par la police quelques minutes après l’agression. Placée en garde à vue, elle a été mise en examen et écrouée le 19 octobre.

L’auteur présumé finit par se constituer prisonnier

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Nîmes pour « tentative de meurtre en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion », selon le magazine Objectif Gard.

Le suspect finira par se rendre au commissariat de Nîmes pour se constituer prisonnier dans la soirée du 20 octobre.

Il a été placé en garde à vue et devait être déféré devant un juge d’instruction ce lundi en vue de sa mise en examen pour « tentative de meurtre ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ