Nord : une habitante décédée lègue ses biens aux enfants d’une commune

Par Léonard Plantain
7 mars 2021
Mis à jour: 7 mars 2021

Près de 360 000 euros ont été légués à la commune de Berlaimont (Nord) de la part d’une habitante décédée à 96 ans. Son souhait : qu’une grande partie de l’argent revienne aux enfants de la commune.

Décédée en 2019 à l’âge de 96 ans, Jeannine Asselin n’avait plus d’héritier après avoir perdu son fils et son mari.

En tant qu’ancienne directrice de l’école maternelle à Berlaimont, elle a alors légué une très grande partie de sa fortune à sa commune, avec une condition énoncée dans son testament : 75 % de la somme doivent être utilisés pour les enfants de la commune, en particulier ceux souffrant d’un handicap, a rapporté France Bleu. Résultat : Berlaimont vient d’hériter de 360 000 euros, avec une maison et un terrain.

Dès le décès de Jeannine, la mairie de la commune avait été prévenue du testament, mais elle n’a appris que récemment la somme exacte.

Michel Hannecart, le maire, s’est engagé avec le conseil municipal à respecter ses dernières volontés : « L’argent sera géré par le Centre communal d’action sociale, qui a déjà identifié des familles. Il a par exemple déjà financé l’achat d’un fauteuil roulant pour l’une d’elles », a-t-il expliqué, heureux d’une telle somme.

Jeannine habitait en face de l’école maternelle qu’elle avait dirigée, et avait pris discrètement sa décision. Seule sa voisine, Monique Monnier, était au courant : « Je l’aidais à faire ses comptes, donc je savais. Elle m’avait de toute façon demandé de l’accompagner chez le notaire. Je trouve qu’elle a bien fait. Elle adorait les enfants, même si elle a été contente de prendre sa retraite ! » a-t-elle partagé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ