Nord : un homme en garde à vue après avoir jeté son yorkshire du 3e étage

Par Léonard Plantain
4 juin 2021
Mis à jour: 4 juin 2021

Mardi 1er juin, un chien de race yorkshire a été jeté du troisième étage d’un immeuble à Douchy-les-Mines (Nord). Pris en charge par un vétérinaire, l’animal est finalement décédé de ses blessures.

Une scène terrible a eu lieu ce mardi après-midi à Douchy-les-Mines. Peu après 15 heures, un habitant a contacté la police après avoir vu un chien se faire jeter depuis la fenêtre d’un bâtiment, a rapporté 20 Minutes.

Selon la direction départementale de la sécurité publique du Nord (DDSP) qui est intervenue sur place, le chien – une petite femelle yorkshire – a été balancé par son propriétaire depuis le 3e étage d’une résidence. Une chute d’une vingtaine de mètres qui a laissé l’animal en piteux état. En effet, lorsque les policiers sont arrivés, elle se trouvait allongée dans la pelouse, à l’aplomb du bâtiment, avec une fracture au crâne.

Pris en charge à la clinique vétérinaire des Marronniers (à Quérénaing), la chienne, dont le pronostic vital était alors très engagé, avait également un déplacement de vertèbres. Malheureusement, et malgré les soins, cette petite yorkshire n’a pas survécu à ses blessures.

« Elle est morte mercredi matin. Elle avait une fracture des vertèbres et un œdème cérébral », a précisé la directrice de la SPA de Marly.

Quant à l’individu mis en cause, un homme âgé de 48 ans, accusé d’acte de cruauté envers un animal, ce dernier a rapidement été identifié et placé en garde à vue. Il a été présenté au parquet le lendemain matin, a rapporté France Bleu.

On ignore encore s’il était dans son état normal au moment des faits, ainsi que les raisons qui l’ont poussé à commettre ce geste. Quoiqu’il en soit, la Société protectrice des animaux de Marly a décidé de porter plainte contre lui.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ