Normandie : depuis 2 mois, Jean-François dort dans la rue à cause de la crise, il cherche logement et travail

Par Nathalie Dieul
8 janvier 2021
Mis à jour: 8 janvier 2021

Il a perdu son travail à cause de la crise, puis son logement. Jean-François dort dans la rue avec son chien depuis deux mois à Elbeuf (Seine-Maritime), mais il fait tout pour trouver un travail et un logement rapidement.

« Je ne bois pas, je ne me drogue pas », assure Jean-François, en entrevue au Journal d’Elbeuf« Je suis prêt à travailler tout de suite. Je touche le RSA, je peux bénéficier des APL. »

À 44 ans, c’est un « cercle vicieux » qui a conduit Jean-François à la rue. « Je travaillais dans une ferme. Dans le laboratoire où on transformait la nourriture. Mais avec le covid, ça ne fonctionnait plus et j’ai dû partir », raconte-t-il.

Avec sa chienne de deux ans, il s’abrite sous les arcades d’une ancienne boutique de chaussures, rue des Martyrs à Elbeuf. Cependant, il refuse de se plaindre et ne fait la manche que pour pouvoir manger.

Plusieurs personnes lui sont venues en aide. D’ailleurs, c’est « grâce à la solidarité des gens » qu’il n’est pas mort de faim, estime-t-il.

En tant que chrétien qui va à la messe le dimanche, ce sans-abri a rencontré le curé, qui est venu vers lui et lui a donné un chargeur de batterie externe pour son portable. « Le portable c’est important pour moi, il me permet d’être toujours en mesure d’être contacté », explique Jean-François, qui en a besoin, entre autres, pour trouver un travail.

Deux femmes d’Elbeuf font aussi tout pour l’aider à trouver un logement, mais à chaque fois qu’une solution semble possible, « on lui demande de se séparer de son chien », raconte Selma, l’une de ces deux Elbeuviennes. « Cette chienne c’est tout pour lui. »

« Il y a des SDF qui refusent l’aide qu’on peut leur apporter. Mais ce n’est pas le cas de Jean-François », assurent-elles.

Nouvel Horizon – Accord UE-Chine : Pékin impose sa loi


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ