Normandie : dormir au milieu des chevaux dans ce gîte atypique

Par Nathalie Dieul
12 mai 2021
Mis à jour: 12 mai 2021

Voir un poulain qui vient de naître depuis sa fenêtre, dans le confort d’un gîte situé au milieu d’une pension pour chevaux : c’est ce que vous aurez peut-être la chance de voir en séjournant dans ce lieu d’hébergement original, situé à la Ferté-en-Ouche (Orne).

Il y a deux ans, Maxime Jardin a eu une idée : allier son côté social à sa passion des chevaux en proposant un type d’hébergement atypique. « J’aime le contact avec les gens et leur faire découvrir mon métier. Avec la pension, j’étais bloqué sept jours sur sept sur place », constate-t-il, en entrevue avec Le Réveil normand.

C’est ainsi qu’il a transformé un des boxes inutilisés en maison indépendante pouvant coucher jusqu’à sept personnes dans ses deux chambres à l’étage. Appelé Le hangar de Maxime, le gîte a rapidement connu un grand succès. « Je suis déjà quasiment plein pour mai et août », se réjouit le propriétaire de la pension pour chevaux.

Sur le site des gîtes de France, une cliente satisfaite apprécie « un cadre relaxant avec chevaux observables depuis sa terrasse ou sa chambre… un bonheur pour toute la famille ! » Il faut dire que cette famille a été gâtée puisqu’elle y a eu la naissance d’un poulain pendant son séjour. Une des fenêtres du salon donne sur le box réservé aux poulinages, ce qui en fait un poste d’observation privilégié.

Dans ce gîte, les visiteurs vivent au rythme des 30 à 60 chevaux, des poules, mais aussi du tracteur qui nourrit les chevaux dès 8 h du matin. Ceux qui le désirent peuvent participer à cette routine et en profiter pour faire un tour de tracteur. La visite guidée du domaine de 21 hectares en voiturette électrique est aussi prévue par Maxime.

La clientèle est en grande majorité urbaine. « J’ai des cavaliers, actifs ou à la retraite. Des parents qui veulent faire plaisir à leurs enfants, des turfistes [personnes intéressées par les courses de chevaux et qui font des paris, ndlr], ou même des gens qui se fichent des chevaux mais viennent pour le jacuzzi », remarque le propriétaire des lieux.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ