Un nouveau-né meurt déshydraté – sa mère l’allaitait sans se rendre compte qu’elle n’avait pas de lait

Par Epoch Times
24 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

Une mère aux États-Unis a perdu son nouveau-né parce qu’elle n’a pas pu l’allaiter même si le bébé passait des heures au sein. Mais elle ne savait pas qu’elle n’avait pas de lait à lui donner.

Il a fallu cinq ans à Jillian Johnson pour raconter l’histoire de la mort de son fils Landon. Elle souffrait beaucoup après l’avoir perdu, et elle craignait aussi d’être jugée.

Mme Johnson a fini par raconter sur le blog de la fondation Fed Is Best’s la façon dont Landon est mort de déshydratation quelques jours seulement après sa naissance.

Jillian Johnson et son mari étaient très heureux de l’arrivée du bébé. Ils sont allés à tous les rendez-vous prénataux et se sont préparés à lui donner le meilleur d’eux-mêmes, surtout dans le domaine de l’allaitement.

« Nous étions prêts ! C’est du moins ce que nous pensions… tous les cours et les livres étaient axés sur l’allaitement maternel et sur l’importance de l’allaitement si l’on veut un enfant en bonne santé », a-t-elle écrit sur le site Web de Fed is Best.

Quand le petit Landon est né, la mère l’a immédiatement collé à sa poitrine selon les recommandations des experts, et selon les instructions des livres qu’elle avait consultés, explique Parents.com.

« Landon était au sein tout le temps. Les consultants en lactation venaient et voyaient qu’ ‘il avait une bonne prise et que tout allait bien’, mais ils ont mentionné que j’avais peut-être de la difficulté à produire du lait. La raison qu’ils m’ont donnée était que j’avais le syndrome des ovaires polykystiques », explique Jillian.

Mais Landon pleurait tout le temps. « Il pleurait à moins d’être au sein et que je ne commence à l’allaiter en permanence », se souvient Jilian Johnson.

Sa première journée de vie, le petit Landon a passé neuf heures collé à la poitrine de sa mère, mais au bout de 24 heures, le nouveau-né avait perdu 10 % de son poids. Les spécialistes disent que c’est généralement normal.

Mais Mme Johnson s’inquiétait parce qu’elle pensait que son bébé ne recevait pas assez de lait.

Comme Jilian Johnson l’a raconté dans sa publication, Landon « était littéralement affamé ». Moins de 12 heures après que les nouveaux parents eurent sorti leur fils de l’hôpital (il avait moins de trois jours), il a subi un arrêt cardiaque à cause de la déshydratation.

Jillian n’a jamais remarqué que son bébé ne buvait pas de lait, et les experts non plus.

Après cela, le bébé a passé plusieurs jours dans l’unité de soins intensifs néonatals, relié à un système de survie.

« Le meilleur conseil qu’un des médecins de l’hôpital m’a donné pendant qu’il était sous assistance respiratoire, c’est que le sein est l’idéal, mais ensuite utilisez le biberon », se souvient Mme Johnson, ajoutant : « Ainsi, vous saurez si votre bébé a assez mangé. »

« Si seulement je pouvais remonter le temps », s’est lamenté la mère. Mais elle n’a pas pu le faire, et Landon a fini par mourir après plusieurs jours sous respirateur artificiel.

Rachel Prete, pédiatre à l’hôpital pour enfants Arnold Palmer d’Orlando, a qualifié ce qui est arrivé à Landon d’extrêmement rare. Elle a expliqué à Parents.com que les nouveau-nés se développent même avec une quantité minimale de lait ou de colostrum.

Le colostrum est un liquide épais et concentré, généralement de couleur jaune, qui apparaît habituellement en fin de grossesse.

« Les mamans devraient pouvoir extraire à la main du colostrum…. Un minimum d’une cuillère à café (ou 5 millilitres) par repas est suffisant », dit le pédiatre.

D’autre part, les médecins, les infirmières et les conseillères en allaitement peuvent la plupart du temps aider les nouvelles mamans à surmonter les nombreux défis de l’allaitement, y compris la faible production de lait.

La Dre Prete a indiqué qu’il y a un certain nombre de signes qui pourraient faire savoir qu’un bébé est déshydraté ou mal nourri, par exemple quand la mère ne peut pas extraire son colostrum ou son lait maternel, ou lorsque le bébé montre des signes qu’il a faim et qu’il n’est jamais satisfait, comme des pleurs inconsolables, et aussi quand le bébé ne souille pas ses couches, ne les mouille pas et perd du poids rapidement.

La Dre Prete explique qu’il est normal pour les nouveau-nés de vouloir rester au sein tout le temps et d’être irritables, mais qu’ils devraient aussi avoir des périodes de tranquillité et de sommeil.

RECOMMANDÉ