Un nouveau-né ne pesant qu’un demi-kilogramme et ayant lutté pour survivre 100 jours connaît un rétablissement remarquable

Par Zachary Stieber
22 septembre 2019 Mis à jour: 22 septembre 2019

Un bébé né prématurément à 510 g a survécu plus de 100 jours à l’unité de soins intensifs néonatals et a pu rentrer chez lui après un rétablissement remarquable.

Finn James est né le fils de Chris et Jessica Hill après qu’ils ont adopté un embryon d’une autre famille le 19 décembre 2018.

Le 21 mai, Jessica Hill a perdu ses eaux et a été transportée d’urgence à l’hôpital. Les médecins ont constaté que le placenta se détachait et ils ont procédé à une césarienne d’urgence.

Bébé Finn est né à 24 semaines et quatre jours et ne pesait qu’un demi-kilogramme.

Lacey Benigas, qui a organisé une collecte de fonds GoFundMe sur Internet pour la famille, a déclaré le 18 septembre que le bébé a finalement pu quitter l’unité de soins intensifs.

« Le précieux petit Finn luttant pour sa vie est à la MAISON ! Ce parcours a été long et difficile pour la famille Hill, mais ils ont connu des miracles en cours de route ! Merci à TOUS pour vos dons et vos prières ! », écrit-elle.

Une photo semblait représenter le bébé dans les bras tandis qu’une autre montre le bébé endormi à la maison.

La famille de Floride a partagé d’autres photos sur Facebook, dont une qui montre le bébé souriant et une autre où il est endormi.

« En train d’aimer la vie à la MAISON. Nous travaillons fort pour nous assurer que sa glycémie ne baisse pas et qu’il mange suffisamment pour prendre du poids… C’est un peu la bataille, mais nous espérons y arriver. Nous n’apprécierions pas que ce bout de chou soit à nouveau hospitalisé », ont-ils écrit.

Finn James. (Fighting Finn/GoFundMe)
Finn James chez lui. (Fighting Finn/GoFundMe

Jessica Hill a dit à Good Morning America que les médecins ont expliqué que le petit Finn n’avait que 50 % de chances de survie.

« Au début, c’était juste un choc », dit Mme Hill. « J’ai commencé à pleurer et à demander à mon médecin : ‘Quelles sont ses chances de survie si vous le sortez maintenant ?’ Le docteur a dit qu’il était plus en sécurité à l’extérieur qu’à l’intérieur. »

« Je me sentais un peu comme si j’avais échoué en tant que mère parce qu’un instant il est là à l’intérieur de[moi] et je le protège, et après il est sorti et dans une partie complètement séparée de l’hôpital », ajoute t-elle. « C’était terrifiant. »

Le temps passé aux soins intensifs comprenait un certain nombre d’interventions chirurgicales, dont une pour réparer un trou dans le cœur du petit Finn. La chirurgie l’a aidé à s’améliorer.

Quand Finn James est arrivé à la maison, il pesait 2,4 kg.

Mme Hill a précisé qu’elle et son mari sont reconnaissants à la famille qui leur a donné l’embryon et s’est exclamé que le petit Finn est un bébé heureux qui sourit toujours.

« Pour qu’une seule de ses mains suffise pour encercler ton ongle, ça te fait réaliser à quel point la vie est précieuse. Nous sommes extrêmement chanceux qu’il ait survécu », a ajouté Mme Hill aux nouvelles de la station de télévision affiliée à ABC, WFTS.

« Vous ne pouvez que retenir votre souffle, on retient son souffle à chaque instant. »

RECOMMANDÉ