Une nouvelle maman donne naissance à des quadruplés identiques d’une extrême rareté

Par Louise Bevan
23 mai 2020
Mis à jour: 23 mai 2020

De nouveaux parents de Dallas, au Texas, se réjouissent de la naissance de leurs quatre petits garçons en pleine pandémie de Covid-19.

Mais ce qui rend la naissance de ces nouveau-nés si particulière, c’est la rareté de sa survenance : ces bébés sont des quadruplés identiques, donc monozygotes, un phénomène recensé seulement 72 fois dans le monde.

Les bébés, nommés Hudson, Harrison, Henry et Hardy, sont nés au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas le 15 mars 2020. Comme l’a rapporté la DFW de CBS, les bébés sont nés un jour seulement avant que le comté de Dallas n’impose une ordonnance obligatoire de confinement à son domicile, en raison de la pandémie.

Leurs parents, Jenny et Chris Marr, tous deux enfants uniques, assurent qu’il n’y a jamais eu de cas de naissances multiples dans leurs familles respectives.

Le Dr Lauren Murray, gynécologue-obstétricienne au Texas Health Dallas, a décrit les naissances d’Hudson, Harrison, Henry et Hardy comme étant « extrêmement rares. » Les quatre bébés, de sexe masculin, sont des quadruplés identiques, ce qui indique qu’ils ont partagé un seul placenta dans l’utérus.

« Il n’y a eu que 72 cas référencés de quadruplés issus de naissances identiques et sans traitement de fertilité », a déclaré M. Murray.

Selon le Rancho Bernardo News Journal, les bébés ont été mis au monde par césarienne à deux minutes d’intervalle. Jenny Marr n’a pu les réunir tous les quatre ensemble à ses côtés que 19 jours après leur naissance.

« C’est par la grâce de Dieu que nous avons ces bébés », a-t-elle déclaré.

La nouvelle maman a expliqué que donner à tous les bébés des noms en « H » était « totalement involontaire. » Jenny et son mari ont dit qu’ils aimaient tous les deux les prénoms qu’ils avaient choisis.

Jenny a décrit le moment où elle a appris qu’elle portait plus d’un enfant. C’était juste après que l’échographiste s’est tourné vers eux avec une expression inquiète sur le visage. « Il m’est tout de suite venu à l’esprit : ‘Oh non, ça y est, il n’y a pas de battement de coeur !?’ », se souvient Jenny. Et dans la seconde qui suit, j’ai dit : « Mais non ! que dis-je, bien sûr que si qu’il y a un battement de cœur !! »

Jenny se faisait déjà à l’idée avec Chris qu’ils allaient avoir des jumeaux, mais c’était sans compter sur la révélation stupéfiante qui a suivi. Il a annoncé : « Non, les amis. Il y a trois battements de cœur ! Il y a trois bébés », raconte la mère.

La future maman a décrit cette révélation comme « effrayante », mais les surprises n’étaient pas à leurs combles. Le couple est allé rendre visite au Dr Brian K. Rinehart, expert renommé en matière de grossesses multiples, à Dallas, et l’échographiste du médecin a rapidement discerné et confirmé le nombre réel de fœtus en gestation.

Elle a dit : « Eh bien, c’est quelque chose que je ne devrais pas être censée vous dire, mais il y a vraiment quatre bébés présents », se souvient Jenny, ajoutant qu’elle et son mari en sont restés sans voix.

« Je me suis alors tournée vers le Dr Rinehart et je lui ai dit que je ne reviendrais pas la semaine prochaine, parce que cette fois-ci, il y en aurait cinq ! » a plaisanté Chris.

Le couple a confirmé qu’ils n’avaient pas eu recours à des traitements de fertilité ; leurs quatre bébés identiques sont le résultat d’un ovule qui s’est spontanément divisé quatre fois après avoir été fécondé.

Comme les bébés allaient bien sûr grandir et grossir, les médecins ont recommandé à Jenny de suivre un régime comprenant 3 000 calories par jour avant la naissance. « Ils ne s’arrêtent jamais », a déclaré Jenny à Fox 4 News. « Ils n’arrêtent jamais de bouger ! » Jenny est entrée en travail après 28 semaines et quatre jours de grossesse.

Le jour de leur naissance, les frères Hudson, Harrison, Henry et Hardy ont été soignés à l’unité néonatale de soins intensifs du Texas Health Presbyterian Hospital avant de passer près d’un mois dans la pouponnière de soins spéciaux du Texas Health Dallas.

Les quadruplés identiques sont finalement sortis de l’hôpital le 12 mai. Jenny et Chris ont créé un compte Instagram, The Marr the Merrier, pour partager le périple de leurs bébés depuis l’unité de soins intensifs néonatals jusqu’au moment de leur sortie.

« Je conduis une Honda Accord et Chris a un pick-up », plaisante Jenny en s’adressant à Fox 4. « Alors comment va t-on pouvoir faire ? Nous devons bien aller faire des courses ! Résultat : on doit acheter une nouvelle voiture ! »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ