Troisième menace de mort par décapitation contre le maire de Bron, près de Lyon

Par Epoch Times avec AFP
4 janvier 2021
Mis à jour: 5 janvier 2021

De nouvelles menaces de mort par décapitation envers Jérémie Bréaud, le maire LR de Bron, ont été découvertes le 4 janvier dans le même quartier que celles découvertes le 22 octobre dernier.

« De nouveaux tags ont été retrouvés ce matin, montrant une fois de plus que certains n’acceptent pas les valeurs de la France. À travers moi, ce sont tous les élus qui agissent qui sont pris pour cible », écrit l’élu sur sa page Facebook.

Une photo diffusée par l’élu montre des inscriptions comme « Bréaud t mort fdp décapitation » et « nike la bac ban de pute » (sic), en référence aux policiers de la Brigade anti-criminalité. Ces tags ont été retrouvés dans le même quartier que ceux découverts le 22 octobre, qui menaçaient déjà l’élu de décapitation, a précisé une source municipale. L’Hôtel de Ville avait déposé plainte.

Depuis plusieurs semaines, Bron a retrouvé plus de sérénité grâce notamment à un travail en profondeur mené avec…

Publiée par Jérémie Bréaud sur Lundi 4 janvier 2021

« Nous ne courberons jamais l’échine »

Ces menaces avaient conduit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à offrir une protection de l’élu, alors que, moins d’une semaine auparavant, le professeur d’histoire Samuel Paty avait été assassiné à Conflans-Sainte-Honorine.

Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, également membre des Républicains, a apporté son soutien à l’élu, « encore une fois menacé parce qu’il ose s’attaquer au trafic de drogue et aux délinquants. Nous ne courberons jamais l’échine », écrit-il sur Twitter.

« Nous ne les lâcherons pas »

Élu en juin dernier, M. Bréaud a placé son action sous le signe de la sécurité, avec un renforcement massif des effectifs de la police municipale et le déploiement renforcé de la vidéosurveillance. « On lutte contre le trafic de drogue… Je pense qu’on dérange », avait déclaré en octobre M. Bréaud.

« Depuis plusieurs semaines, Bron a retrouvé plus de sérénité grâce notamment à un travail en profondeur mené avec différents acteurs (…). Les nuits du 24 et 31 décembre ont d’ailleurs été relativement calmes (…). Ce travail de reconquête (…) continue de gêner une minorité d’individus (…) Certains n’acceptent pas les valeurs de la France.  Il est grand temps que la Justice soit à la hauteur des enjeux actuels de notre société et lorsqu’elle arrive à saisir ces individus, elle doit les condamner avec la plus grande fermeté », souligne M. Bréaud sur sa page Facebook.

« Nul ne peut menacer de mort quiconque sans avoir à craindre de la justice (…). Je poursuivrai mon action qui vise à sécuriser les Brondillants qui habitent ces quartiers mais aussi cette majorité silencieuse victime de ces écrits et autres comportements délictueux (…). Plus que jamais, avec mon équipe, je continuerai à tendre la main à ceux qui veulent s’en sortir comme nous l’avons déjà fait avec ces jeunes que nous avons aidés à revenir sur le marché de l’emploi. Les autres, nous ne les lâcherons pas », conclut-il.

Le maire Jérémie Bréaud a déposé plainte. Le commissariat de Bron a ouvert une enquête.

Élections américaines – Al-Qaïda financée par les USA ?

Le saviez-vous ?

 Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ