Matteo Salvini menace de boycotter Nutella parce que les noisettes proviennent de Turquie et non d’Italie

Par Epoch Times
10 décembre 2019 Mis à jour: 10 décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, au détour d’un meeting en Émilie-Romagne où se tiendront bientôt des élections régionales, Matteo Salvini a été interrogé au sujet de Nutella et sa réponse, relevée par le quotidien milanais Il Corriere della Sera, ne s’est pas fait attendre.

« Le Nutella ? Vous savez Madame, j’ai changé d’avis, j’ai découvert qu’ils utilisent des noisettes turques et moi je préfère aider les entreprises qui utilisent des produits italiens, je préfère manger italien, aider les agriculteurs italiens. »

Matteo Salvini, le leader de la Ligue, est un passionné de nourriture qui publie régulièrement des photos culinaires sur ses réseaux sociaux.

Sa déclaration, qui a pu en surprendre plus d’un, n’est pas aussi anecdotique qu’il n’y paraît. D’après le site d’informations Open, « par le passé Salvini avait toujours promu ce produit ». En témoigne ce tweet de 2018 où il partageait son repas matinal avec ses internautes :

Ferrero, qui est le premier acheteur mondial de noisettes, n’a pas encore réagi.

D’après son site internet, Ferrero indique : « Depuis le début des années 2000, le Groupe Ferrero s’engage, sur le terrain, tout au long de la chaîne d’approvisionnement de la noisette. C’est ainsi que des exploitations pilotes ont été mises en place dans certaines régions du monde comme par exemple en Géorgie, au Chili, en Afrique du Sud ou encore en Australie. »

Ajoutant que dans le cadre d’un programme d’approvisionnement et de traçabilité, « le programme FFVH a déjà impliqué 95 fermes pilotes et 200 sessions de formation ont été organisées dans 6 régions turques, soit près de 14 000 agriculteurs formés. »

RECOMMANDÉ