Obligée de se séparer de sa chienne à l’adolescence, une femme la retrouve miraculeusement en adoptant une chienne âgée

Par Epoch Times
26 novembre 2019
Mis à jour: 12 décembre 2019

Une jeune femme de Pennsylvanie avait été forcée, à l’âge de 14 ans, de se séparer de Chloé, sa petite chienne bien-aimée, qui occupait une place spéciale dans son cœur.

Elle s’était toujours demandé ce qui était arrivé à sa chienne jusqu’à ce qu’une chance incroyable se produise sur les médias sociaux de nombreuses années plus tard.

Aujourd’hui âgée de 21 ans, Nicole Grimes, de West Brownsville, envisageait d’adopter un autre chien au début de 2018, peu après que sa fille a eu un an.

C’est alors qu’une de ses amies sur Facebook a partagé avec elle les photos d’un vieux caniche poméranien, qui avait besoin d’être relogé et adopté. En tout cas, la chienne de 11 ans lui semblait étrangement familière.

©Facebook | Nicole Grimes

« Il ressemblait beaucoup à ma chienne quand j’étais petite »,c’est ce qu’a dit au Observer-Reporter Nicole qui est maintenant technicienne en pharmacie.

« J’aimais vraiment cette chienne », dit-elle. « Elle était un cadeau spécial pour moi. »

Chloé est entrée dans la vie de Nicole lorsque sa grand-mère Jane Cecil lui a offert la chienne en cadeau.

« J’avais 10 ans et ce que je désirais le plus était un chiot. Elle portait une boucle rose quand Nana me l’a donnée », a dit Nicole à la BBC.

C’est ainsi que la fillette a tissé des liens étroits avec sa chienne. Malheureusement 4 ans plus tard, ils ont dû donner Chloé à la Société de la protection de animaux pour adoption, car elle était trop bruyante.

« Mon père avait trouvé un nouvel emploi et travaillait à la maison, mais Chloé était trop bruyante et il devait être au téléphone tout le temps », dit Nicole. « Je me souviens que mon père est venu me chercher à l’école quand j’avais 14 ans avec la chienne sur le siège arrière. Je savais qu’on devait la donner. »

En parlant à TODAY, elle a dit : « J’étais vraiment triste parce que j’aimais cette chienne. »

Et c’est ce qui a conduit Nicole à adopter, des années plus tard, cette chienne beaucoup plus âgée dont la ressemblance avec Chloé était frappante.

©Facebook | Nicole Grimes

Cependant, lorsque Nicole a appris que la chienne âgée avait le même nom que sa meilleure amie d’enfance (Chloé) et qu’elle avait en fait le même âge que sa chienne, la jeune femme a compris que c’était peut-être la même chienne.

Et il y avait encore plus de similitudes : les deux chiennes avaient beaucoup d’énergie et aimaient faire des câlins, bien que la chienne plus âgée était « plus petite et n’avait plus de dents ».

« Quand on l’a eue, tout de suite, elle s’est bien intégrée. Il y avait quelque chose en elle ! », Nicole a plus tard écrit sur Facebook : « Au cours de la journée, les différentes choses qu’elle a faites et la façon dont elle a agi étaient EXACTEMENT ce que ma vieille Chloé faisait. Hier soir, je la tenais dans mes bras et j’ai pleuré et pleuré parce que cette chienne m’embrassait et je l’ai serrée contre mon cœur. »

©Facebook | Nicole Grimes

« Je savais dans mon cœur que c’était ma Chloé. »

Cependant, son mari était sceptique. « Il pensait que j’étais folle », a dit Nicole.

Pour dissiper tout doute, ils ont emmené la chienne chez le vétérinaire pour faire scanner sa micropuce, et il s’est avéré que son intuition était exacte.

Le numéro de puce à neuf chiffres, 024 099 811, était identique au numéro de puce de la chienne d’enfance de Nicole à qui elle avait fait ses adieux 7 ans auparavant.

« Nous ne pouvions pas le croire. C’est incroyable ! », dit-elle.

« C’était l’un des moments les plus heureux de ma vie. Je ne pensais pas la revoir. »

Nicole et sa mère pensent que ces incroyables retrouvailles ont été provoquées par sa grand-mère, décédée il y a quelques années.

Par un hasard inexplicable, Chloé et Nicole sont de nouveau réunies après sept ans d’absence.

Pendant leurs années de séparation, Chloé avait eu un foyer chaleureux chez un couple de personnes âgées qui l’avait adoptée. Mais ils sont décédés plus tard. Par la suite et par un surprenant coup du sort, la chienne s’est retrouvée chez une voisine qui se trouvait être l’amie de Nicole sur Facebook.

Aujourd’hui, la chienne plus âgée s’est bien intégrée dans sa nouvelle famille qui ne lui est pas si étrangère et a commencé à tisser des liens avec Violet, la fillette de Nicole.

« Elles adorent jouer ensemble. Chloé est très douce avec Violet et ça me fait chaud au cœur de les voir ensemble », a dit Nicole.

« C’est comme si une partie de mon enfance m’était revenue. »

S’interrogeant sur les chances que de telles retrouvailles aient eu lieu, Nicole dit qu’elle a l’impression d’avoir « gagné à la loterie ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ