Oise : il fonce sur un groupe de cyclistes et tue un coureur de 56 ans

Par Séraphin Parmentier
10 septembre 2019 Mis à jour: 10 septembre 2019

La victime présidait l’Association cycliste de Margny-lès-Compiègne et participait à la course en compagnie des membres de l’association au moment des faits.

Les faits ont eu lieu dimanche dernier du côté de Rouvillers, un village de moins de 300 habitants situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Compiègne.

Vers 13h30, un motard arrivant en sens inverse a foncé sur un peloton de cyclistes qui disputaient une course organisée par l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique (Ufolep), une fédération sportive pluridisciplinaire agréée par le ministère des Sports, fauchant six personnes.

Le président de l’AC Margny-lès-Compiègne qui participait à la course a été tué sur le coup. Il était âgé de 56 ans.

Pour Nicolas Sainte-Beuve, maire de Rouvillers, le dispositif mis en place pour sécuriser l’épreuve et assuré par une équipe de bénévoles de l’association l’Étoile cycliste de Rouvillers fonctionnait correctement au moment des faits : « Tout était très bien signalé, très bien indiqué. »

« Il a foncé délibérément sur le peloton »

Mais d’après Le Parisien, le motard aurait forcé un avant-poste situé en amont de la course afin de signaler la présence des cyclistes aux usagers de la route.

« Ils [les bénévoles faisant partie des signaleurs, ndlr] ont été obligés de se pousser pour l’éviter. Ce qui s’est passé est dramatique et complètement inexpliqué », a déclaré M. Sainte-Beuve dans les colonnes du quotidien francilien.

« Il a foncé délibérément sur le peloton », affirme un cycliste ayant participé à la course, qualifiant le motard d’« assassin ».

Grièvement blessé, le motard a été héliporté au centre hospitalier d’Amiens par les secours. Une enquête a été ouverte par les gendarmes pour déterminer les circonstances exactes du drame.

RECOMMANDÉ