Oise : inquiétude de parents d’élèves, ils découvrent que l’institutrice est également championne de catch

Par Emmanuelle Bourdy
1 décembre 2019
Mis à jour: 2 décembre 2019

Amale Dib est âgée de 26 ans et porte deux casquettes. Institutrice de l’école maternelle Belle-Assise à Clermont (Oise), elle est également catcheuse professionnelle, ce qui n’est pas du goût de certains parents d’élèves.

En effet, ayant participé au tournoi World Wrestling Entertainment cet été 2019, Amale Dib s’est vu consacrer un reportage par le magasine Stade 2. Suite à ce reportage, les parents d’élèves se sont interrogés sur la compatibilité de ces deux activités. Certains parents d’élèves ont alors saisi l’inspection académique, jugeant son image de catcheuse dérangeante, selon Le Courrier Picard. Après quoi, le rectorat a signifié que «l’inspection accorde la plus grande attention quant à la situation de cette école et cette classe».

Amale Dib est championne de la fédération française de catch professionnel sous le nom de «French Hope». Lorsqu’elle se révèle sous cet angle, elle aime se faire passer pour «méchante». En avril 2019, elle s’est confié au Parisien : «J’aime bien être hargneuse sur le ring, c’est plus facile pour moi d’être détestée que d’être aimée». Pourtant, avec les enfants, elle montre un tout autre côté d’elle. «Elle est très douce avec les enfants, je ne l’ai jamais vue énervée, elle n’a pas un mot plus haut que l’autre. Alors, j’ai quand même du mal à l’imaginer faire la méchante…», expliquait le directeur de l’établissement au journal.

Depuis le 14 octobre, Amale Dib est en arrêt maladie. Elle a dès lors été remplacée par un autre professeur des écoles.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ