Oise : le serval recherché par les gendarmes a été retrouvé mort près du viaduc de Chantilly

Par Léonard Plantain
15 août 2020
Mis à jour: 15 août 2020

À sa recherche depuis mi-juillet, les gendarmes de Chantilly dans l’Oise étaient sur la piste d’un serval portant un collier. Malheureusement, l’animal a été retrouvé mort cette semaine, vraisemblablement percuté par un train. Une enquête est ouverte pour trouver son propriétaire.

Les recherches du serval avaient commencé en juillet après qu’un Creillois ayant pris l’animal pour un guépard avait prévenu la police. Signalé à plusieurs reprises dans le sud de l’Oise, le serval a cependant a été retrouvé mort par les gendarmes de Chantilly, dans la nuit de jeudi à vendredi 14 août, aux abords du viaduc de la commune, relate Le Parisien.

D’après le Capitaine Christophe Jacques, commandant de la brigade de Chantilly : « L’animal a vraisemblablement été percuté par un train. Au vu de l’état du corps, plutôt désarticulé, c’est l’hypothèse la plus probable. » Sur place, il confirme que « c’est bien la même bête, elle portait le collier avec lequel nous l’avions vue en début de semaine », précise-t-il.

En effet, lundi 10 août, les gendarmes et les pompiers étaient à deux doigts de lui mettre la main dessus : repéré à Gouvieux, « nous étions une dizaine sur place pour le surveiller en attendant le tireur. Nous avons d’abord essayé au lasso, mais il s’est caché. Après un premier tir raté, le second a réussi. Mais le produit mettant 5 à 10 minutes à agir, le serval en a profité pour s’échapper », explique le capitaine.

La mort du félin ayant signé l’arrêt du dossier pour la gendarmerie, l’affaire a été confiée au bureau départemental de l’Office national de la biodiversité (OFB). « Ce sont eux qui ont récupéré le corps afin de voir s’il était pucé et retrouver de potentiels propriétaires », précise le capitaine Christophe Jacques, d’après le Courrier-Picard.

Cependant, Sylvain Cretel, le chef-adjoint de l’OFB, émet des doutes quant au sérieux des propriétaires du serval, ceux-ci n’ayant fait aucun signalement sur sa disparition aux autorités.

« Si on est dans les clous, on appelle la police, sinon c’est que ce n’est pas clean. Posséder ce type de félin n’est pas illégal, encore faut-il avoir la formation et les autorisations nécessaires », conclut Sylvain Cretel.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ