« On ne fermera pas à 22 heures ! » : les restaurateurs de Nice appellent « à la désobéissance totale »

Par Nathalie Dieul
24 septembre 2020
Mis à jour: 25 septembre 2020

Lors d’une réunion qui a eu lieu jeudi matin, plusieurs dizaines de restaurateurs ont vivement réagi aux nouvelles mesures restrictives annoncées par Olivier Véran la veille.

« On a été de bons toutous, mais là c’est le goutte d’eau de trop », s’insurge Christophe Souques Bonnet, gérant d’un bar, dont les propos sont rapportés par Nice-Matin.

Devant l’annonce du ministre de la Santé obligeant les bars et restaurants de Nice à fermer à 22 h à partir de lundi, les restaurateurs et gérants de bars niçois expriment leur colère et leurs craintes.

« Nous appelons à la désobéissante totale. On ne fermera pas à 22 heures », déclare auprès de 20 Minutes Fred Ghintran, patron de plusieurs établissements à Nice et vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Alpes-Maritimes.

« Aujourd’hui, on craint de subir dans quinze jours le même sort que nos collègues de Marseille », s’inquiète Fred Ghintran. En effet, les bars et restaurants d’Aix-Marseille seront totalement fermés à partir de ce samedi, et ce pour une période de deux semaines.

« Ils ne vont sûrement pas nous fermer une deuxième fois, c’est hors de question ! » assure un patron assistant à la réunion, selon France 3.

« On ne casse pas de voitures, on paie nos impôts, on a joué gentiment le jeu pendant le confinement alors qu’en vrai, la seule vraie aide que nous ayons eue c’est de pouvoir crouler sous les dettes… », indique Christophe Souques Bonnet. « Mais là, si on ne nous entend pas, on descendra devant la préfecture pour que tout le monde nous entende bien. »

FOCUS SUR LA CHINE – Une série d’explosions à Pékin

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ