« On ne lâche rien » : à Versailles, les catholiques réclament le retour des messes en public

Par Nathalie Dieul
17 novembre 2020
Mis à jour: 17 novembre 2020

Depuis le 2 novembre, les messes sont interdites pendant la période de confinement. À Versailles comme un peu partout en France, de nombreux catholiques se sont réunis sur le parvis de l’église Saint-Louis ce dimanche 15 novembre, pour réclamer le retour des messes.

« Je pense que les ministres ne se rendent pas compte de la profondeur du malaise qu’ils ont organisé », explique au micro d’Europe 1 Françoise, une croyante de 72 ans. « On ne lâche rien. »

Après le début du confinement le 28 octobre, un assouplissement a permis aux fidèles de se réunir pour la Toussaint. Puis plus aucune messe n’a été permise depuis le 2 novembre.

Pour Grégoire, 23 ans, il s’agit d’une incohérence totale, puisque dans les églises, « on se lave les mains, tout le monde porte un masque, les distances sont respectées. C’est une question de responsabilité ».

« On est revenus à la Terreur, là », s’indigne Sophie, 52 ans, au micro de France Inter. « Ce régime est sur une pente dangereuse. C’est pour ça aussi que c’est important d’être là, pour montrer que le gouvernement a plus que dépassé les limites. »

Selon 78actu, ils étaient plus d’un millier de fidèles sur le parvis de l’église Saint-Louis, afin de réclamer leur pratique religieuse du dimanche. Un bon nombre d’entre eux portaient une pancarte indiquant : « On veut la messe », slogan qui a été scandé à de nombreuses reprises pendant le rassemblement.

Pour Adélaïde, une étudiante de 22 ans qui a participé à l’organisation de la manifestation, il y a un « profond sentiment d’injustice » : « On nous parle tout le temps de besoins essentiels… Mais pour nous, le besoin essentiel, c’est la messe. »

Les organisateurs de la manifestation dominicale ont appelé les participants à revenir dimanche prochain.

D’autres réunions similaires ont eu lieu dans d’autres villes un peu partout en France pendant le week-end, comme à Nantes, Toulouse, Rennes, Bordeaux, Nice, ou encore à Lyon.

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : fraudes et manipulations


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ