« On va massacrer un pays pour sauver 10, ou 20, ou 30.000 vies », assure le professeur Michaël Peyromaure

Par Nathalie Dieul
14 novembre 2020
Mis à jour: 14 novembre 2020

Le professeur Michaël Peyromaure, chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin à Paris, a critiqué ouvertement les mesures de confinement mises en place par le gouvernement, en entrevue à CNews ce vendredi.

« Le virus tue quelques pourcents de gens, donc les moyens qui sont mis en œuvre sont totalement disproportionnés », s’insurge le professeur Michaël Peyromaure. « Le confinement va faire des dégâts absolument considérables » qui vont « ruiner des millions de Français », estime-t-il.

« On se rendra compte un jour ou l’autre quand on fera le bilan que pour sauver 10 000, 20 000 ou 30 000 vies, je ne sais pas, qui sont certes dramatiques, mais qui restent assez peu par rapport à la population, on aura ruiné des millions de Français », ajoute le médecin.

Interrogé sur le fait que ses collègues des services de réanimation alertent sur la situation sanitaire, le professeur assure qu’il les comprend : « Je les comprends, ils ont les mains dans le cambouis. »

Toutefois, il ajoute qu’ « il faut prendre du recul » et explique que « cette épidémie n’est pas gravissime […] au point d’arrêter un pays. »

« On va massacrer un pays pour sauver 10, ou 20, ou 30 000 vies », s’insurge l’auteur du livre Hôpital, ce qu’on ne vous a jamais dit…

NOUVEL HORIZON – La loi sur la sécurité menace nos libertés



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ