Ils aident à sauver des chiens destinés à être consommés en Chine

Par Epoch Times
13 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Alors qu’il est généralement admis qu’un chien est le meilleur ami de l’homme, dans certains endroits de la Chine, les chiens ne sont qu’un simple repas. Cependant, un groupe est déjà en train de renverser la vapeur pour plusieurs centaines de ces chiens.

L’organisation RAGOM (Retrieve a Golden of the Midwest) est une organisation basée au Minnesota (États-Unis) qui travaille pour sauver les chiens abandonnés, en particulier les golden retrievers. « RAGOM sauve, nourrit et trouve pour toujours des foyers pour les golden retrievers dans le besoin », selon leur énoncé de mission.

Des chinois amoureux des animaux libèrent les chiens sauvés par l’Association chinoise de protection des animaux. (STR/AFP/Getty Images)

Beaucoup de chiens souffrent en Chine. Des vidéos récentes ont suscité l’indignation sur les médias sociaux à propos d’un plat en Chine qui demandait de faire griller des chiens vivants au barbecue. Dans d’autres cas, la police a été vu en train de battre des chiens à mort car ceux-ci avaient dépassés une certaine taille.

Sauvetage, d’un monde à l’autre :

Nicole Stundzia, membre du conseil d’administration de RAGOM, a déclaré au journal local américain KARE11 dans un reportage du 5 juin qu’elle s’était personnellement rendue en Chine en février 2019 pour sauver plusieurs golden retrievers. RAGOM estime que plus de 10 millions de chiens sont tués en Chine chaque année pour leur viande, selon le KARE11.

« J’ai appris pendant que j’étais là-bas qu’ils ne promenaient pas leurs chiens en laisse », a dit Stundzia à KARE11. « C’est donc très facile pour quelqu’un de sortir d’un camion, d’attraper un chien, de sauter dans le camion et de partir. »

De grands semi-remorques avec des cages petites et sales peuvent être vus dans de nombreux endroits en Chine, transportant tantôt des poulets, tantôt des porcs, tantôt des amas de chiens.

Des chinois amoureux des animaux se rassemblent pour arrêter un convoi de camions transportant environ 500 chiens destinés à être vendus comme viande. (STR/AFP/Getty Images)

Stundzia a dit que lorsque des chiens sont sauvés des camions, ils sont souvent gardés dans des abris surpeuplés. Avec d’autres membres de RAGOM, elle a donc choisi d’en ramener aux États-Unis avec eux.

Parmi ces chiens, le regard de l’un d’eux a touché le cœur de Stundzia.

« J’allais jusqu’à son chenil et elle s’asseyait si joliment pour attirer l’attention, c’était difficile de s’en éloigner », a dit Stundzia à KARE11. « Il y avait quelque chose dans ses yeux. C’était si triste, alors je l’ai prise en photo. »

Des chinois amoureux des animaux libèrent les chiens sauvés par l’Association chinoise de protection des animaux. (STR/AFP/Getty Images)

Ce chien s’appelle Mama. Mais Stundzia avait déjà atteint la limite de chiens qu’elle pouvait ramener, selon KARe11. Après avoir fait appel aux membres de RAGOM aux États-Unis, l’un d’eux s’est porté volontaire pour venir chercher Mama.

« La ville où se trouve RAGOM s’est en quelque sorte rallié au groupe et une volontaire a eu la gentillesse d’y aller avec son mari et sa fille et ils ont pu ramener Mama avec quatre autres chiens », a dit Stundzia à KARE11. « C’est incroyable pour moi qu’elle soit revenue de là-bas. »

Cependant, Stundzia a trop de travail pour s’occuper de Mama, mais la fera adopter dans un foyer qui saura l’accueillir.

RECOMMANDÉ