Orne : elle se promène avec ses petits-enfants et reçoit un coup de couteau dans le dos

Par Séraphin Parmentier
30 octobre 2019
Mis à jour: 30 octobre 2019

La victime a été agressée en fin de matinée alors qu’elle cheminait sur la voie verte de Valframbert.

Les faits se sont déroulés le 29 octobre en fin de matinée à Valframbert, une commune de moins de 2000 habitants située dans la périphérie d’Alençon.

Une Valframbertoise de 59 ans circulait sur la voie verte avec ses petits-enfants lorsqu’elle a croisé un jeune homme. Après l’avoir dépassée, ce dernier s’est retourné et lui a asséné un coup de couteau dans le dos.

Sous la violence du choc, le couteau s’est brisé, la lame restant fichée dans le dos de la victime.

« Je circulais sur la RN 12, lorsque j’ai vu des pompiers et la police à côté d’un cycliste sur le pont qui surplombe la route. Je me suis dit qu’il venait de se passer quelque chose sur la voie verte », a expliqué aux journalistes de Ouest-France un témoin ayant assisté à la scène.

« Une femme de la commune se promenait avec ses deux petits-enfants en bas âge, quand elle a été victime d’une agression au couteau. Je la connais bien, c’est mon ancienne voisine. Elle a été conseillère municipale au début de ce mandat »,  ajoute Francis Aïvar, le maire de Valframbert.

« Des propos menaçants envers la victime »

Un cycliste qui passait par là a mis fin à l’agression sans le savoir. Avisant la quinquagénaire en train de perdre son sang, sans comprendre le drame qui venait de se jouer, il a prévenu le mari de la victime qui a lui-même alerté les pompiers une fois arrivé sur les lieux.

« Ce qui explique que les secours et la police sont arrivés sur place un quart d’heure après l’agression », précise le procureur de la République François Coudert.

« L’agresseur a aussi tenu des propos menaçants envers la victime », poursuit le magistrat. « J’ai une mission, je suis envoyé par Dieu et je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! », aurait ainsi déclaré l’auteur présumé. Il était toujours en fuite ce mardi.

Évacuée vers l’hôpital d’Alençon avant d’être transférée au CHU de Caen, la victime a eu un poumon perforé. D’après François Coudert, elle « est grièvement blessée, mais son pronostic vital n’est pas engagé ».

L’enquête a été confiée au commissariat d’Alençon et à la police judiciaire de Caen. Le parquet a indiqué qu’aucune piste n’était écartée pour le moment.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ