Orne : il part se confiner en Normandie et embarque son chauffe-eau avec lui

Par Séraphin Parmentier
3 novembre 2020
Mis à jour: 3 novembre 2020

À l’occasion d’un contrôle routier, les gendarmes de l’Orne ont arrêté un automobiliste qui transportait son chauffe-eau dans son cabriolet.

Le week-end dernier, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l’Orne ont été témoins d’une scène pour le moins insolite à l’occasion d’un contrôle dans le cadre de la vérification des attestations de déplacement dérogatoire en vigueur depuis la mise en place du nouveau confinement.

Les militaires ont en effet aperçu un automobiliste circulant à bord d’un cabriolet à l’arrière duquel trônait un chauffe-eau flambant neuf.

« Le conducteur/bricoleur, résidant habituellement dans la région parisienne, a, comme beaucoup de Franciliens, décidé de rejoindre sa résidence secondaire pour le confinement. Constatant que son chauffe-eau était défectueux, il devait à tout prix en acheter un neuf. Il n’avait cependant pas anticipé que le colis ne rentrerait pas dans son cabriolet ! » a expliqué la gendarmerie de l’Orne sur sa page Facebook.

Selon les gendarmes, l’enfant de l’automobiliste ne portait pas sa ceinture de sécurité. Le conducteur a ainsi écopé d’une amende, non pas en raison du fait qu’il avait quitté son domicile principal pour rallier sa résidence secondaire de Survie (Orne) pendant le confinement, mais bien parce que son chauffe-eau n’était pas correctement attaché et que son enfant était dépourvu de ceinture de sécurité.

Les gendarmes espèrent que l’intéressé « aura pris conscience du risque qu’il faisait prendre à son enfant et aux autres usagers ».

FOCUS SUR LA CHINE – Deux soleils apparaissent en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ