Orne : elle veut réaliser son « rêve de gosse » d’ouvrir un refuge pour animaux maltraités et handicapés

Par Nathalie Dieul
21 août 2020
Mis à jour: 22 août 2020

Les animaux et la cause animale la passionnent depuis toujours. C’est donc tout naturellement qu’Agathe Marie, 28 ans, a décidé d’aller de l’avant sur le grand terrain dont elle dispose à Montilly-sur-Noireau dans l’Orne. Pour pouvoir rénover le bâtiment qu’elle veut transformer en refuge pour animaux maltraités et handicapés, elle a créé une cagnotte.

Agathe a grandi entourée d’animaux et ceux-ci sont devenus sa raison de vivre. Elle a une formation d’auxiliaire de santé animale, dispose d’un certificat de capacité d’animaux domestique et d’un grand terrain de 12 000 m2. Et, surtout, elle a un rêve depuis sa plus tendre enfance : créer un refuge pour y accueillir des animaux handicapés et abandonnés.

« C’est mon rêve de gosse, j’ai toujours voulu faire ça », explique la jeune femme à Ouest-France.

Sur son terrain où elle dispose d’une habitation pour elle-même, Agathe dispose d’une ancienne bâtisse en pierre qu’elle voudrait rénover pour y accueillir des animaux.

Elle ne veut pas faire de chenils, mais avoir plutôt des pièces de vie chauffées pour les chiens, les chats et les petits animaux de compagnie comme les cochons d’Inde et les hamsters, ainsi que des parcs extérieurs pour la détente et pour les animaux de ferme.

« L’idée ne serait pas de les enfermer dans des cages, mais de faire des pièces de vie pour qu’ils soient regroupés », précise Agathe Marie à L’Orne combattante. « Je souhaite leur donner une seconde chance et leur redonner goût à la vie. »

La cagnotte qu’elle a lancée il y a deux ans sur Leetchi n’a pas encore rapporté la somme nécessaire à la réalisation de son rêve. Elle estime le coût des travaux de rénovation à une somme située entre 20 000 et 30 000 euros.

« Il faut refaire la charpente, la toiture et tout l’intérieur de la bâtisse. C’est impossible pour moi d’assumer le coût de ces travaux seule, c’est pour ça que je fais appel aux bonnes volontés qui voudraient m’aider », indique la jeune femme.

Avec l’argent de la cagnotte, Agathe compte commencer par grillager l’ensemble du terrain, ce qui lui permettrait d’accueillir rapidement des animaux abandonnés avant de débuter la rénovation du bâtiment.

Consciente que, même si elle arrive à rénover le bâtiment pour créer le refuge, il ne lui sera pas facile de vivre de son rêve, la jeune passionnée va commencer cet automne une formation de dessinatrice en bâtiments, afin de se lancer à son compte et de pouvoir se consacrer en parallèle au refuge.

Agathe a même déjà un nom pour son refuge : l’Arche des pirates. Si vous désirez l’aider à réaliser son rêve d’enfance, voici le lien vers sa cagnotte Leetchi.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ