Pakistan: une statue de Bouddha détruite parce que « non musulmane » (vidéo)

Par Léonard Plantain
25 juillet 2020
Mis à jour: 25 juillet 2020

Vendredi 17 juillet, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au nord-ouest du Pakistan, une ancienne statue de Bouddha a été brisée par des ouvriers qui l’ont jugée « non musulmane ». Une vidéo, prise sur le moment, a depuis suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Filmée vendredi dernier à Takht Bahi, dans la province pakistanaise de Khyber Pakhtunkhwa, une vidéo montre un ouvrier en train de briser une grande statue de Bouddha avec un marteau, devant d’autres ouvriers également d’accord pour la détruire :

La province de Khyber Pakhtunkhwa s’appelait autrefois Gandhara – une région bordée par la vallée de l’Indus, carrefour commercial et culturel entre l’Inde, l’Asie centrale et le Moyen-Orient. Gandhara était également considérée comme le berceau du bouddhisme mahayana (répandu en grande partie en Chine et dans l’Extrême-Orient).

Vestige d’une ancienne culture, cette statue de Bouddha, trouvée en creusant les fondations d’une maison, a finalement été en partie détruite car « elle n’était pas musulmane », d’après les ouvriers. Pour Abdus Samad Khan, chef du département archéologique de Khyber-Pakhtunkhwa, « une telle destruction est un crime et un manque de respect pour les autres religions », dénonce-t-il, selon AsiaNews.

Ayant récupéré les morceaux brisés pour évaluer leur valeur archéologique, Abdus Samad Khan a déclaré que cette statue avait « au moins 1 700 ans ».

À la suite de cet incident, les médias pakistanais ont rapporté que les 4 ouvriers impliqués ont été arrêtés. Peu après, la police a également interpellé un entrepreneur local et 5 autres personnes soupçonnées d’avoir enfreint les règlements concernant les antiquités, relate La Croix.

D’après Mansha Noor, secrétaire général de la Caritas Pakistan à Karachi : « Briser une ancienne statue de Bouddha montre le manque d’éducation et l’ignorance des Pakistanais à propos de ceux qui ont habité cette terre dans le passé. »

Mansha Noor a également rappelé combien son pays est « rempli de vestiges historiques cachés », rapporte L’Independent, et combien il est important de les conserver.

Il y a quelques années, d’autres statues très anciennes de Bouddha avaient également été découvertes dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. Notamment en 2017 à Bhamala, un site archéologique du district de Hariput, avec deux magnifiques statues : l’une représentant la mort de Bouddha – l’autre étant un Bouddha avec une double auréole.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ