Pandémie: « Il y aura des faillites » et « des licenciements », prévient Bruno Le Maire

Par Epoch Times avec AFP
22 mai 2020
Mis à jour: 22 mai 2020

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a prévenu vendredi qu’il fallait s’attendre à ce que la crise sanitaire liée au virus du PCC entraîne « des faillites » et « des licenciements » en France « dans les mois qui viennent ».

« Il y aura des faillites et il y aura des licenciements dans les mois qui viennent », a averti M. Le Maire sur Europe 1, alors que le gouvernement compte réduire progressivement à partir de juin le dispositif de soutien au chômage partiel qui avait permis d’éviter jusqu’à présent des vagues de licenciements.

Une annonce qui intervient alors que le gouvernement compte réduire progressivement à partir de juin le dispositif de soutien au chômage partiel qui avait permis d’éviter jusqu’à présent des vagues de licenciements.

Selon une estimation du ministère du Travail, le cumul des demandes d’autorisation de chômage partiel depuis le 1er mars a atteint 12,7 millions depuis le 1er mars, tandis que 8,6 millions de salariés auraient bénéficié du dispositif qui a permis d’éviter une explosion du chômage en France à court terme.

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

RECOMMANDÉ